Lutte contre le Sida en Rdc: Les membres de la CNDH en atelier de renforcement des capacités

par -
0 663
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les membres de la Commission nationale des Droits de l’homme (Cndh) se sont retrouvés du 20 mai au 22 mai 2015, en atelier de renforcement des capacités afin de contribuer à la promotion et à la protection des droits des personnes et des groupes vulnérables au VIH/Sida en République démocratique du Congo. C’était au siège du Programme national multisectoriel de lutte contre le sida (Pnmls),

S’exprimant à cette occasion, le Secrétaire Exécutif National du PNMLS, le Prof Liévin Kapend a félicité les membres de cette organisation de promotion et de défense des Droits de l’Homme récemment nommés. Le SEN/PNMLS a indiqué qu’ « en acceptant leurs nouvelles charges, les membres de la CNDH ont endossé le devoir de protéger les personnes-dont les personnes vivant avec le VIH- pour qu’elles jouissent effectivement de leurs droits ». En effet, dit-il, cet atelier, organisé par le PNUD en partenariat avec le PNMLS, l’ONUSIDA et l’UCOP+, leur donne des outils pour la promotion d’un climat juridique favorable à la riposte au Sida en RDC, l’un des axes prioritaires du Plan Stratégique National.

Ce dont se réjouit le Directeur-pays de l’ONUSIDA, Dr Mamadou Sakho, qui au nom de la Communauté internationale de lutte contre le Sida, a salué la nomination par le Président de la République d’un délégué des personnes vivant avec le VIH au sein de la CNDH. Signe de l’engagement, de la détermination et de l’attention particulière de faire de la question des Droits humains et du VIH, l’une des priorités nationales. L’amélioration de l’environnement juridique relatif au VIH/SIDA et aux droits humains est également une des priorités de l’ONUSIDA pour qui « les institutions nationales des droits de l’homme ont un rôle important à jouer dans le suivi des objectifs nationaux vers la réalisation de l’accès universel » à la prévention, au soin et au traitement du VIH/SIDA. La CNDH répond favorablement à cette attente, a souligné le Président de cette institution, Mwamba Mushikonke. La présence parmi ses composantes d’un représentant des PVVIHS et l’installation d’une sous-commission qui traitera en permanence des questions parmi lesquelles celles du Sida, en sont les preuves palpables.

En guise de mot d’ouverture, le point Focal Droits Humains et VIH du ministère de la Justice, Mme Marie-Josée Mujinga a déclaré que la RDC appuyée par ses partenaires, a concentré beaucoup d’efforts à la lutte contre le VIH/SIDA mais « la discrimination et la stigmatisation des PVVIHs constituent un obstacle majeur à la riposte nationale au Sida ». Ensemble, nous pouvons travailler pour atteindre l’objectif ambitieux de l’ONUSIDA qui est de mettre fin à l’épidémie de Sida d’ici 2030, a-t-elle conclu. Cet atelier de trois jours a été animé par des experts nationaux, tant du Gouvernement que de la Société Civile, de l’ONUSIDA et du PNUD.

(Yassa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse