Lutte contre le choléra: Après Matadi, Msf intervient à Kimpese

par -
0 470
Une équipe de MSF échange avec un patient dans le Centre de Traitement de Choléra à Kimpese.
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Pool d’Urgence Congo (PUC) de l’organisation médicale humanitaire internationale Médecins Sans Frontières (MSF) a clôturé son intervention contre le choléra dans la ville de Matadi et poursuit celle menée dans la ville de Kimpese au Kongo Central.

«Comme nous avons noté une nette diminution des cas nos équipes ont quitté Matadi pour laisser la suite des activités au Ministère de la Santé. Et depuis début avril, nous nous concentrons sur la ville de Kimpese où près de 170 cas de choléra ont été pris en charge par MSF», explique Cécile Kayiba, Responsable d’Intervention MSF dans le Kongo Central dans un communiqué de presse parvenu à kinshasatimes.CD

Au-delà de la prise en charge des malades, précise la source, le Pool d’Urgence Congo a procédé à la construction des Centres de Traitement de Choléra (CTC) à l’Hôpital Général de Référence (HGR) de Matadi et à l’HGR de Kimpese avec une capacité de 20 lits pour chaque CTC. Autres activités menées dans les deux villes : la donation de médicaments aux structures sanitaires, la formation du personnel soignant et la promotion de la santé pour le respect des règles d’hygiène.

« Dans certaines aires de santé de la Zone de Santé de Kimpese, il y a un problème d’hygiène et d’assainissement qui pourrait être à la base de la propagation de l’épidémie de choléra. La population consomme l’eau non potable et elle manque d’information sur la propagation de la maladie. En effet, c’est la première fois que la Zone de Santé fait face à une épidémie de choléra. De ce fait, nos équipes de promo-santé font un énorme travail de sensibilisation. Nous recommandons vivement à la population de respecter les règles d’hygiène de base. Se laver régulièrement les mains, ou encore bien laver et faire cuire les aliments avant de les consommer », conseille Cécile Kayiba.

Dans la ville de Matadi comme dans celle de Kimpese, le PUC travaille en collaboration avec les autorités sanitaires locales pour lutter contre l’épidémie. A Matadi, MSF est intervenu dans les Zones de Santé de Matadi et Nzanza.

Rappelons que MSF est intervenu dans la Zone de Santé de Matadi depuis la fin du mois de mars et a soigné environ 50 patients souffrant de choléra.

Le choléra est une infection intestinale aiguë très contagieuse due à une bactérie – Vibrio Cholerae – présente dans les eaux sales ou stagnantes. La contamination est orale, d’origine fécale, et peut se faire par l’ingestion d’eau ou d’aliments souillés. La maladie commence par des nausées, des vomissements et de fortes diarrhées aqueuses. La quantité de liquide éliminé peut atteindre plusieurs litres par jour, ce qui provoque une déshydratation rapide.

(Prince Yassa/Cp)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse