Lutte contre la spoliation du Cercle culturel de Lingwala

par -
0 482
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Debout Lingwala  préconise la solidarité positive

La commune de Lingwala  est comptée parmi les municipalités de la ville province de Kinshasa butées au problème de la spoliation  des espaces   publics. Certains de ses habitants  n’hésitent pas à parler   de la prise d’otage du Centre culturel de Lingwala. Lors de sa dernière entrevue  avec sa base  tenue  sur l’avenue Bukama,  Blaise  Tshamala,  président de l’Association  « Debout  Lingwala » est monté au créneau. Il s’est prononcé en termes claires : « Le Cercle culturel est occupé par des enfants de Lingwala. Je sais aussi qu’il y a en d’autres qui ne veulent pas que ceux-là occupent le Cercle culturel. Il faudrait que les enfants de Lingwala se mettent ensemble pour en parler éventuellement, en discuter. Pour que la gestion soit confiée  à qui de droit. Premièrement, je préconise la solidarité positive, socle de l’émergence qui permettra à tous les habitants de Lingwala de se réunir en vue des solutions appropriés à ce problème. Une structure solide qui nous amène à la solidarité  qui pourra gérer notre cercle culturel», a déclaré  Blaise Tshamala.

Debout  Lingwala, actions réalisés en dix ans

Sur le chapitre des actions menées et réalisées par la structure «   Debout Lingwala », Blaise  Tshamala, en toute modestie, sincérité et pour éviter la confusion, a déclaré que « Debout Lingwala », continue à se battre jusqu’à ce jour pour avoir en son sein la représentativité de tous les neufs quartiers  que regorge  la commune de Lingwala.

Aujourd’hui, nous pouvons nous frotter les mains,  car l’élan va progressivement, c’est un début. Dans l’avenir proche, il y aura  des actions de grande envergure  dès que  la solidarité positive sera au point. On projette même la tenue du 1er Forum culturel de la commune de Lingwala  qui réunira  plus de 500 participants de toutes catégories, a-t-il conclu.

Message de promotion et défense des intérêts de la commune de Lingwala

Tout au long de son intervention, le président  Blaise Tshamala  s’est dit porteur du message de l’unité, d’amour, de la promotion  et de la défense de la commune.  Mon plan d’action est celui de la structure  « Debout Lingwala » dont  il joue simplement le rôle de porte-parole. Blaise Tshamala  a fait ses études primaires à Saint André sur Itaga, puis au Collège Bosembo (ex-Ste Marie) à Lingwala. Après l’examen d’orientation,  le gouvernement  congolais  a estimé qu’il pouvait étudier à Saint Anne à la Gombe  où il a  fait des humanités littéraires avant de continuer  le Droit à l’université.

(Franck  Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse