Lutte contre Ebola: En dehors de Beni, l’UNICEF étend sa réponse à Butembo

par -
0 215
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’UNICEF ouvre un nouveau front dans sa lutte contre Ebola pour aider des milliers de personnes, dont les enfants, à risque dans la ville de Butembo, à l’Est de la République Démocratique du Congo (RDC), après l’annonce par le Gouvernement de deux nouveaux cas confirmes d’Ebola dans cette ville.

« Butembo est une grande ville de près d’un million d’habitants et un important centre commercial dans l’est de la RDC. Il y a donc un risque réel que le virus se propage rapidement dans un tel centre densément peuplé », a déclaré le Dr Gianfranco Rotigliano, Représentant de l’UNICEF en RDC lors de sa visite à Butembo. « Le nombre de cas confirmés d’Ebola à Butembo reste limité. Nous devons agir maintenant pour que l’épidémie soit maîtrisée à un stade précoce. »

L’UNICEF étend sa riposte contre Ebola et déploie à Butembo une équipe de 11 spécialistes de la communication communautaire, de l’éducation, de l’assistance psychosociale, de l’eau, de l’assainissement et de l’hygiène pour aider à contenir la maladie et éviter toute propagation de l’épidémie. En accordant la priorité aux quartiers de Butembo d’où proviennent les cas d’Ebola confirmés et les personnes qui ont été en contact avec ces cas confirmés, l’UNICEF et ses partenaires ont déjà: formé 35 travailleurs psychosociaux pour aider les familles et les enfants touchés par la maladie ; diffusé des programmes de sensibilisation sur neuf radios communautaires et sensibilisé 36 journalistes aux mesures de prévention ; informé 255 dirigeants communautaires locaux dans des quartiers ciblés de Butembo au sujet du virus Ebola, des mesures de prévention et du numéro d’alerte à contacter pour des soins de santé précoces et spécialisés pour les personnes présentant des symptômes semblables à ceux d’Ebola et sensibilisé environ 7000 personnes à travers les chefs religieux.

Tout en élargissant sa réponse à la ville de Butembo, l’UNICEF continue de travailler avec ses partenaires à Mangina et à Beni. Depuis le début de l’épidémie, l’UNICEF a collaboré avec des responsables communautaires, des jeunes et des chefs religieux pour atteindre plus de 3,3 millions de personnes avec des messages de prévention et de plaidoyer contre le virus Ebola. L’UNICEF travaille avec les communautés locales et les survivants d’Ebola pour s’assurer que les stratégies mises en place sont efficaces et durables, et pour désamorcer la résistance locale créée contre la réponse au virus, en particulier dans le quartier de Ndindi à Beni.

Les équipes multidisciplinaires de l’UNICEF sont composées d’anthropologues, qui veillent à ce que la réponse soit adaptée aux croyances et aux pratiques culturelles, en particulier en ce qui concerne les soins aux personnes malades et aux préoccupations des populations concernant les enterrements sûrs et dignes. À Ndindi, des comités locaux travaillent de concert avec l’UNICEF pour identifier et mettre en œuvre des activités de sensibilisation. Les comités locaux ont contribué à la mise en place d’équipes de sensibilisation qui circulent dans ce quartier à bord de camions pourvus de mégaphones. L’UNICEF a mis à la disposition de 120 responsables locaux des téléphones portables pour renforcer la détection précoce et l’orientation vers les services de santé compétents des personnes soupçonnées d’être infectées.

JMNK

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse