Lubumbashi : le parquet réclame 5 ans de prison contre Katumbi pour stellionat

par -
0 1316
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Inculpé pour atteinte à la sureté de l’Etat dans la récente affaire de « recrutement présumé de mercenaires », Moise Katumbi est de nouveau dans le collimateur de la justice.
Le dernier gouverneur de l’ ex – Katanga est poursuivi, cette fois – ci, de « stellionat ». Il s’ agit d’ un délit que commet celui qui vend ou hypothèque un immeuble dont il sait ne pas être propriétaire. Concrètement, le parquet l’accuse d’ avoir spolié et vendu une maison appartenant à M. Alexandros Stoupis, de nationalité grecque.
Invité à comparaitre lundi 20 juin courant au tribunal de paix de Lubumbashi, le président du Tout-Puissant Mazembe qui se trouve en Europe, officiellement pour de raisons de santé s’est fait représenter par ses avocats. Ces derniers n’ ont pas été autorisés à plaider, le tribunal estimant obligatoire, la comparution physique et personnelle de toute personne mise en cause dans une affaire dont la peine dépasse cinq ans de prison.
Cette absence ne pouvant handicaper le déroulement normal du dossier, le tribunal a instruit le dossier et promis de rendre son verdict le mardi 27 juin prochain.
Au cours de cette audience , le ministère public a dans son réquisitoire, réclamé cinq ans de prison à l’ encontre du présumé stellionataire. Une réquisition vivement critiquée par les proches du candidat déclaré à la présidentielle qui dénoncent ce qu’ ils qualifient d’ instrumentalisation de la justice.
Pour rappel, Moise Katumbi se trouve sous le coup d’un mandat d’arrêt provisoire consécutivement à son inculpation dans l’affaire mercenariat. Et le chapelet de malheurs ne fait que commencer son cours.

Jean Pierre KAYEMBE

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse