Lors d’une rencontre d’échanges

par -
0 570
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Gouverneur Bamanisa a évoqué les questions d’actualité de la Grande Orientale

Jean Bamanisa Saidi, Gouverneur de la Province Orientale a organisé le samedi 27 juin 2015 en la salle de la représentation de Kinshasa (Chanic Elephant Ngaliema) une rencontre d’échanges sur les questions d’actualité de la Grande Orientale et cela, après les consultations des forces politiques et sociales à Kinshasa et à Kisangani en vue d’un dialogue véritablement inclusif pour des élections apaisées. Après l’introduction de l’honorable Idambitwo Bakaato sur les enjeux politiques du moment notamment les nouvelles provinces, les concertations nationales pour le dialogue, une rencontre entre les fils et filles de la Province Orientale était imminente et nécessaire dans un débat responsable sur les questions essentielles de l’heure et discuter de certaines options à lever.

Prenant la parole, le gouverneur Jean Bamanisa Saidi a rappelé à l’auditoire que la commission chargé de faire l’état des lieux est en pleine action en Province Orientale, d’ici peu il y aura présentation des conclusions lors de la Session de l’Assemblée Provinciale.

« Le plus important est de garder l’esprit de la Grande Orientale. Etre certain de la réussite de la démarche, s’asseoir sur la cohésion et se pencher sur les approches basées sur la compréhension entre les différents secteurs et districts… » s’est-t-il adressé à ses interlocuteurs.

Après diverses réflexions recueillies auprès de la population, le Gouverneur Jean Bamanisa a noté certains problèmes à résoudre notamment les limites des entités, chefferies ou regroupements en vue d’éviter les conflits coutumiers, la mise en place d’un cadre organique des futures provinces en vue d’asseoir véritablement l’administration dans les nouvelles provinces, dissocier le politique de l’administration.

  • Projet d’exercice budgétaire préfiguré

En dehors des difficultés de travail rencontrées par le comité de pilotage, et des inspecteurs provinciaux qui sont à pied d’œuvre, le gouverneur Jean Bamanisa a évoqué le fait que le problème du budget de fonctionnement de nouvelles provinces se pose avec beaucoup d’acuité. Un projet d’exercice budgétaire préfiguré réalisé par le Gouverneur a été déjà déposé aux ministères de la Décentralisation et celui du Budget. La Province Orientale est la seule à faire ce pas.

Nous souhaitons que le budget de l’année prochaine inclut celui des quatre nouvelles provinces Bas – Uélé, Haut Uélé, Ituri et Tshopo. Quant au partage des patrimoines immobiliers, je trouve cela un peu compliqué car cela risque de créer des germes de frustrations inutiles, a-t-il indiqué.

Quant aux recettes locales, Jean Bamanisa a déclaré qu’elles sont montées à 136 milliards FC en 2014 de telle sorte que la Province Orientale se prend en charge et devient pratiquement autonome. Mais les besoins se font toujours sentir quant à la réhabilitation des infrastructures routières. Tout en soulignant la faiblesse de crédit d’investissement par l’absence de rétrocession en la matière. Des parcs agro industriels acquis par la Province Orientale constituent un important atout économique, en revanche il faudrait guider les exploitants miniers à respecter la loi. Il a aussi retracé les grandes lignes de la situation sécuritaire dans la province Orientale, notamment les attaques de LRA qui, bientôt, seront maîtrisées.

Par ailleurs , il a encouragé la tenue des Forums économiques dans les quatre nouvelles provinces en vue de renforcer les capacités des opérateurs économiques.

« Je me suis sacrifié véritablement pour la Province Orientale. Mon seul objectif est de rendre service convenablement à la population et non toucher à l’argent des contribuables. Je crois être compté parmi les bons gestionnaires… », a conclu le Gouverneur Bamanisa.

(Franck Ambangito)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse