L’Opposition Républicaine invite les acteurs politiques au dialogue

par -
0 787
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Suite aux positions prises au Conclave et  la réaction de la MP

L’Opposition Républicaine invite les acteurs politiques au dialogue

 *Tenant compte de la nécessité de s’accorder sur les conditions minimales liées à l’organisation des élections en République démocratique du Congo, l’Opposition Républicaine (OR) entend faire prévaloir la résorption de quatre contingences fondamentales, notamment le fichier électoral, les scrutins, le délai constitutionnel et le dialogue inclusif  

*Au sujet du dialogue, l’OR souligne que sa pertinence doit avoir comme primordialité, le respect de l’esprit et de la lettre de la Constitution, la préservation de la paix et de la cohésion nationale, l’absence de toutes formes d’extrémisme, l’exclusion de la violence sous toutes ses altérités, le principe de l’alternance au pouvoir, le règlement des contingences du processus électoral et la résolution des problèmes par le consensus.

Le Conclave de l’opposition dit Bruxelles et la réaction de la Majorité présidentielle sur les questions d’actualité ont réveillé l’opposition républicaine de son sommeil. Hier lundi 20 juin 2016, elle a fait une déclaration à l’hôtel Memling sur sa position relative au Conclave de Bruxelles et à la réaction de la MP. Par la bouche de Michel Bongongo, représentant de l’Autorité morale, l’opposition républicaine a suivi avec intérêt les positions adoptées y afférentes.

Elle a salué par la suite ces initiatives, mais rappelle cependant à l’opinion nationale et internationale que l’ensemble de ces initiatives fragilise la paix et la cohésion nationale, propriété inaliénable du peuple congolais acquise au prix du sang et scellée par la Constitution de la République démocratique du Congo. Selon le représentant de Léon Kengo wa Dondo, tout en cherchant à résoudre la crise politique  que traverse la RDC, chacun tend à camper sur ses positions, figeant ainsi la Nation par des déclarations des uns et des autres, qui ont des relents à la fois de radicalisation et de fondamentalisme, et  comme dénominateur commun l’intention d’inoculer le germe de la violence.

« Par contre, au nom de la paix et de la cohésion nationale, l’opposition Républicaine prend acte des progrès accomplis sur pied de l’Accord d’Addis-Abeba qui avait en son temps, inspiré les assises des Concertations nationales dont l’exécution progressive des résolutions contribue à la stabilité des institutions », a déclaré Michel Bongongo.

Par ailleurs, au nom de l’impératif de la paix et de la concorde nationale, l’Opposition Républicaine milite pour l’application diligente de la Résolution 2277 du conseil de Sécurité de l’Onu qui invite la République démocratique du Congo à l’examen des questions essentielles de la vie de la nation par la voie d’un dialogue inclusif, représentatif de tous les courants politiques et conduisant aux élections pacifiques, libres, crédibles et transparentes.

L’organisation des élections conditionnées par la résorption de quatre contingences

A en croire la déclaration de l’opposition républicaine qui tient compte de la nécessité de s’accorder sur les conditions minimales liées à l’organisation des élections en République démocratique du Congo, elle entend faire prévaloir la résorption de quatre contingences fondamentales à savoir, le fichier électoral, les scrutins, le délai constitutionnel et le dialogue inclusif.

S’agissant du fichier électoral, l’opposition républicaine dit qu’il doit être fiable, puisque  conférant la légitimité des électeurs, des élus et de l’élection. En plus, ce fichier doit concilier l’exigence du respect de la constitution et celle de la résolution des contingences techniques pour des élections libres, transparentes et crédibles.

L’OR indique, en outre, que le fichier a l’obligation d’être l’expression vraie de la Nation pour les élections justes devant garantir la paix préélectorale et postélectorale. Le même fichier électoral renouvelé est un impératif catégorique qui doit prendre en compte la démographie, en ce compris les nouveaux majeurs et la diaspora. Quant aux scrutins, l’opposition républicaine estime que l’idéal aurait été l’organisation des élections présidentielle, législatives, provinciales et locales. « Cependant, l’impact financier impose la priorité aux élections présidentielle, législatives et provinciales de façon concomitante », a déclaré le Ministre d’Etat, ministre du Budget.

En ce qui concerne le délai constitutionnel pour l’organisation des élections, l’opposition républicaine note qu’il est constitutionnel. Cependant, contextuellement, il est fonction de la résorption des contingences du fichier électoral.

S’agissant du dialogue inclusif, l’opposition républicaine souligne que sa pertinence doit avoir comme primordialité, le respect de l’esprit et de la lettre de la Constitution, la préservation de la paix et de la cohésion nationale ; l’absence de toutes formes d’extrémisme, l’exclusion de la violence sous toutes ses altérités, le principe de l’alternance au pouvoir, le règlement des contingences du processus électoral et la résolution des problèmes par le consensus.

« Considérant la constitution, lue dans sa compréhension intégrale, régissant le vivre ensemble de la Nation Congolaise, dans la paix et la cohésion national ; considérant que le développement, le progrès et la prospérité d’un peuple ont pour socle la paix et la cohésion nationale ; considérant les risques encourus par le peuple, suite aux déclarations extrêmes des uns et des autres menaçant la paix et la cohésion nationale ; considérant l’impératif de sécuriser la fonction du Chef de l’Etat, garant de la Constitution, gage de la paix et de la cohésion nationale, l’Opposition républicaine (OR) en appelle à la conscience de chaque acteur politique congolais, pour dialoguer, se joindre au Regroupement républicain et participer ainsi à la consolidation de la paix et de la cohésion nationale, dans le respect et la prise en compte de la diversité des courants sociopolitiques », a souligné Michel Bongongo.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse