L’Opposition Républicaine annonce sa présence au Forum national

par -
0 454
Une vue de Martine Bukasa, Michel Bongongo et Frank Mwe di Malila, respectivement vice-ministre de l’Intérieur, ministre du Budget et vice-ministre de la Coopération internationale et intégration régionale. Ph/Pius Romain Rolland
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le début du week-end passé était riche en rebondissement politique. Depuis le début de l’ouverture de la mise en place du Comité préparatoire, beaucoup de pieds et jambes étaient lourdes pour atteindre Béatrice Hôtel de la Gombe. Puisqu’une sagesse africaine renseigne « tous les passagers ne prennent pas le train à la même gare », cela est juste et vrai, dans la vie politique aux multiples rebondissements. Ainsi, la parole de Dieu affirme : « Là où un ou deux se réunissent en mon nom (Jésus-Christ), je suis là et je vous écoute). Telle est la parfaite illustration du début des assises du Comité préparatoire. Aujourd’hui, le rang s’étoffe avec l’opposition Républicaine conduite par Léon Kengo wa Dondo. Le président du Sénat a rejoint le camp de la raison au travers de sa déclaration, rendue par le ministre UFC du Budget, Michel Bongongo. Ce, devant la presse tant nationale qu’internationale. Elle est ainsi libellée : « Déclaration de l’Opposition Républicaine. Conformément à l’Ordonnance du Chef de l’Etat et à la résolution 2277/16 les Nations Unies et Considérant la déclaration du Secrétaire général des Nations unies du 20 août 2016, l’Opposition République assiste aux travaux du Comité préparatoire pour y plaider et rendre opérationnel le principe de l’inclusivité, pour que puisse se tenir dans la sérénité et la paix du cœur, les assises du Dialogue national qui se doit être inclusif pour assurer la crédibilité de la résorption de la contingence liée au processus électoral. Pour ce faire, l’Opposition Républicaine prendra langue avec les hommes et les femmes de bonne foi, épris de paix ; décidés à œuvrer contre l’accroissement de risques de dégradation de l’environnement politique et de violences dans notre pays », a lu Michel Bongongo au nom de son autorité morale, Léon Kengo wa Dondo.

Répondant à la question de la consœur sur leur changement d’avis, le ministre d’Etat au Budget  Michel Bongongo a souligné qu’il n’était pas question de changer d’avis sinon, a-t-il précisé, l’Opposition Républicaine cherche l’inclusivité au dialogue. Et d’ajouter que l’inclusivité est un processus, elle n’est pas mécanique. Toutefois, a-t-il renchéri, l’Opposition Républicaine est en contact avec des hommes et des femmes qui ne sont pas encore au Comité préparatoire pour qu’ensemble le dialogue national soit construit. « Nous avons la responsabilité de construire ce dialogue et allons le construire », a-t-il conclu.

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse