Lokua kanza : « la musique congolaise a un bel avenir partout, mais… »

par -
0 496
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Star internationale et coach au célébrissime concours The Voice Francophone, Lokua Kanza est de passage à Kinshasa pour booster les votes pour la finaliste congolaise, Pamela…..

L’auteur-interprète des tubes tels que « Plus vivant », « Mobembo » nous dévoile ses ambitions et promet de faire un concert cette année à Kinshasa et au-delà du lancement de sa fondation.

C’est quand même rare de voir Lokua Kanza venir à Kinshasa et s’afficher dans les médias. Pouvons-nous savoir le motif de votre séjour  ?

Effectivement, je suis très rare comme tu l’as souligné. Mais là, je suis revenu pour notre fille Pamela qui est la finaliste au concours The Voice Francophone. Je compte vraiment sur les votes de tous les Congolaises et congolais, pour pouvoir la soutenir afin qu’elle soit la gagnante de la 1ère édition de The Voice Francophone Afrique. Et, c’est juste pour ça que je suis revenu chez moi à Kinshasa.

En 2014, vous étiez sur scène à Kinshasa au Théâtre de verdure. Est-ce que votre présence ici ne prépare pas un autre concert ?

Oui, j’aimerai faire un autre concert ici à Kinshasa, puisque le bonheur et le plaisir que m’ont offert mon peuple, notre peuple en 2014, ça m’a tellement touché alors, je m’étais dit qu’il est grand temps que je commence à faire régulièrement des concerts dans mon pays.

Pour y arriver, il faut commencer par quoi ?

Par trouver un très bon sponsor. Il y en a bien sûr, mais nous voulons ceux qui seront intéressés. Trouver un promoteur de concert et enfin, faire le concert.

La musique congolaise actuellement fait face à une forte concurrence de celles venues d’ailleurs, avez-vous des reproches quant à ce ?

Des reproches, non. Je pense qu’il est temps qu’on commence à faire des remises en questions. Parce que dans la vie, l’on avance certes mais il faut faire des remises en question soit même. Et C’est la meilleure façon de pouvoir aller beaucoup plus loin.

Vous évoluez beaucoup plus à l’étranger, est-ce que la musique congolaise tient encore ?

Si, si, la musique congolaise a un bel avenir partout, mais il faut travailler encore plus.

Que diriez-vous à vos collègues musiciens congolais ?

Courage d’abord. Notre métier n’est pas facile. Il n’est pas du tout évident. Mais cela n’empêche pas comme je l’ai dit tout à l’heure, de se remettre en cause pour pouvoir aller de l’avant.

Lokua Kanza a un projet d’album encours ?

Je compte sortir un album cette année. Mais là, Je suis confronté encore à des problèmes de budget, mais j’espère de tout cœur que cette année, il y aura un album sur le marché.

Et la carrière de Malaïka Lokua, Papa Lokua suit l’évolution de sa fille ?

Oui, bien sûr, Malaïka Lokua est là, elle est enceinte. Je pense qu’elle va passer à la période de la pré-maman, ensuite à la maman qui va suivre son enfant, mais elle pense à faire son album.

Lokua Kanza pense aussi à créer une fondation pour venir en aide aux démunis ?

C’est un problème qui me tient à cœur. La souffrance d’un Congolais, c’est notre souffrance à nous tous. Vous avez évoqué un élément important. On n’en a parlé avec mon manager. Il faut absolument que je monte une fondation, pour pourvoir apporter une petite goutte d’aide à ma façon à notre peuple.

Un mot à tous vos fans ?

Je leur dis : Mboté. Je vous aime énormément et espère que vers le mois de juin ou de juillet de cette année, je reviendrai pour faire le concert ici à Kinshasa.

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse