Localités de Joo et de Kafé en Ituri: Environ 5000 poules et canards victimes de la grippe aviaire

par -
0 367
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Dans une adresse à la presse jeudi 18 mai dernier à Bunia, le gouverneur de l’Ituri, Abdalah Pene Mbaka a déclaré l’épidémie de la grippe aviaire dans les localités de Joo et de Kafé au bord du lac Albert. Il nous revient de bonne source que les autorités compétentes de la place ont été invitées à à prendre des mesures préventives pour éviter les éventuelles épidémies. Dans cette adresse du gouverneur, la maladie a déjà tué plus de cinq mille poules et canards dans un intervalle de temps réduit.

Cependant, les experts de ces deux localités notent que la progression de cette épidémie tend vers les localités de Kasenyi, Nyamavi, Kapuru, Mandje, Mokambo et Mahagi – port, le long du lac Albert.

Selon le chef de service de production et santé animale en Ituri, Dr André Lobo signale des cas des décès des poules et canards à ce stade dans trois territoires de l’Ituri: Djugu, Irumu et Mahagi.

Entre-temps, pour éviter la propagation de la maladie, le gouverneur de province a annoncé la suspension de la commercialisation de la volaille: « La circulation de la volaille de toutes espèces se trouvant dans ces localités est  strictement interdite. Et les marchés s’y trouvant sont fermés au commerce de la volaille. Celle se trouvant dans un rayon de 3 kilomètres autour de ces localités doit être systématiquement détruite, dans le cadre du nettoyage sanitaire ».

Le chef de service de la production et santé animale a indiqué pour sa part que des mesures de surveillance sont déjà mises en place, notamment au marché central de Bunia, qui se ravitaille naturellement en volailles dans ces différentes localités. Il appelle donc à la non-manipulation des volailles infectées ou retrouvées mortes, pour éviter la contamination et l’extension.

(Mamie Ngondo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse