L’inspecteur itinérant Kabambi hôte du C.S Angelia: Les enseignants renforcés sur la gestion d’une salle de classe

par -
0 542
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Complexe scolaire, CS Angelia a abrité un séminaire de formation des enseignants, du jeudi 1er au samedi 4 septembre courant. C’était sous la conduite de l’inspecteur itinérant Kabambi, du pool primaire de Matete, qui s’est penché sur: « la gestion d’une salle de classe et le rôle du chef d’établissement à l’école » En sa qualité de promoteur, en effet, le professeur Matezo-Bakunda Honoré( photo ci-contre au premier plan)tient mordicus au renforcement des capacités des enseignants, pour des raisons évidentes, comme l’a relevé le directeur Mbimba Nsakala.« C’est la 22ème session du genre, la finalité étant la même pour les organisateurs, celle notamment de donner une meilleure orientation et d’insuffler de nouvelles indications au personnel enseignant, en vue de l’efficacité pour l’année scolaire 2016-2017 », a-t-il relevé.Le bureau de ces assises a bénéficié de l’apport de MM. Falashi Galenga, Tata Ebayi et Mwela Mwimbu en qualité respectivement de secrétaire-rapporteur, 2ème   et 3ème secrétaire-rapporteurs.

Quid de la formation pédagogique

Une année scolaire qui s’ouvre, implique des contraintes nouvelles en termes aussi bien de calendrier scolaire à exécuter que de qualité d’enseignements à dispenser.Cela appelle de la direction de l’école un leadership éclairé, visionnaire et anticipatif. Dans cet ordre d’idée, l’école de l’avenue de la Paix à Matete qui remonte à vingt-deux (22) ans, a une réputation à préserver. Aussi s’en tient-elle à la constance de commencer l’année scolaire dans la mise en confiance du personnel enseignant. «Les trois journées d’échange ont été d’un apport certain, et l’école entend garder le rythme. Dans cet ordre d’idée, l’agenda pédagogique du C.S Angelia prévoit notamment l’accommodement de l’établissement au principe de la généralisation du cours respectivement d’anglais et d’informatique », a confié à la presse M. Falashi.

Dans le secteur de l’enseignement primaire et secondaire, il est vrai, des voix s’élèvent de plus en plus pour déplorer la baisse qualitative. Car à l’instar d’autres secteurs de la vie nationale, l’enseignement a subi le contrecoup de la crise qui secoue la société. Il importe, dès lors, d’adapter la méthodologie enseignante aux exigences de l’heure, celles où les Nouvelles technologies de l’information et de la communication, NTIC redéfinissent les rapports enseignant-élève. D’où, la prévalence d’un enseignement basé sur l’Approche Participative et Compétence, APC.Tant il est avéré que l’enfant ne s’épanouit que dans la joie. Cet impératif appelle l’organisation d’une éducation joyeuse, attrayante et assouplissant la crainte exercée par le maître et jadis toute puissante.

« Nous pensons que les relations maître-élève seront basées sur la spontanéité, la liberté et non sur la contrainte », a relevé le psychopédagogue Jean Piaget. Et d’ajouter : le maître est l’agent reconnu à l’école. Son rôle : assurer surtout l’encadrement intellectuel mais aussi moral des enfants. La discipline scolaire garantit l’ordre et la sécurité et entretient un climat favorable au travail. Elle permet également l’obéissance, la soumission et habitue à l’observation des règles.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse