En vue de la conquête démocratique du pouvoir, Pius Muabilu crée l’«Alliance pour l’Avenir » (ApA)

A quelques mois de l’organisation des élections, soit le 23 décembre 2018, le microcosme politique est entrain de bouger. Et ce, parce qu’il n’y a plus de raisons pour justifier la non tenue de tous les scrutins à la date indiquée. C’est ainsi que l’on assiste à des alliances, mieux à des Regroupements politiques dans le but de se conformer aux prescrits de la loi portant organisation  des élections présidentielle, législatives, provinciales, urbaines, municipales et locales, avec des nombreuses innovations dont le seuil de représentativité à atteindre pour avoir droit à l’attribution des sièges. C’est dans cet objectif que plusieurs partis politiques, et Associations faisant partie de la Majorité Présidentielle, se sont retrouvés autour de l’honorable Pius Muabilu Mbayu Mukala.

Tous ces onze partis politiques et Associations membres de la Majorité présidentielle ont accepté de se mettre ensemble, en signant les statuts, lors d’une Assemblée constitutive, sous le leadership de l’honorable Pius Muabilu, Président du Comité Directeur de « l’Alliance pour l’Avenir » (ApA).  Il s’agit du CNC : Congrès National Congolais ; ACTE : Action Congolaise pour la Tolérance et l’Egalité ; GSCO : Génération pour la Solidarité et le Développement du Congo ; UPA : Union Populaire Africaine ; API : Alliance des Paysans et Indépendants ; ENUD : Entente Nationale pour l’Unité et le Développement ; ADPI : Alliance pour la Démocratie et le Progrès Intégral ; A.N.S. : Alliance Nationale pour la Solidarité ; F.D.R. : Force Démocratique pour la République ; ADPEC : Alliance Démocratique pour l’Emergence du Congo et ABD : Action des Bâtisseurs pour la Démocratie et le Développement.

Des objectifs

Il sied de souligner  que cette union se justifie par la vision d’une politique commune qu’elles ont toujours partagée en vue de la naissance du même idéal, autour d’une majorité idéologique. C’est dans ce sens que chaque composante reconnait, d’abord l’importance de mettre l’homme au centre de ses préoccupations. Voilà pourquoi chacune d’elle s’engage, tant dans son discours de campagne qu’en plein exercice du mandat électoral, à défendre les valeurs sociétales que sont : la santé, la justice, l’éducation, la protection des personnes avec handicaps, la parité, la protection de l’enfant et de la femme, la démocratie, la liberté de pensée et d’expression, lutte contre la corruption, etc.

Au-delà de tout ce qui a été dit, ce Regroupement électoral a tenu compte de l’impérieuse nécessité d’améliorer les conditions de vie du peuple congolais dans un environnement sécurisé et de paix durable, favorable au développement de la République Démocratique du Congo, en vue d’asseoir une économie stable, avec comme corollaire l’amélioration du social de notre population et de la sorte, en vue de répondre aux cris des pères de l’indépendance de notre pays. Et en vue de voir la Majorité présidentielle conserver le pouvoir lors des prochains scrutins, cette plateforme électorale s’inscrit dans la logique de sa victoire et c’est dans ce sens, qu’elle aura pour principale mission d’identifier les stratégies à déployer, lors des prochains scrutins électoraux, tant au niveau présidentiel, législatif, provincial, que municipal et local.

C’est dans ce sens que le Regroupement s’assigne, entre-autres objectifs, de rassembler  les congolaises et congolais  autour  de la vision de développement de la RDC, telle qu’envisagée par les parties signataires ; de conquérir le pouvoir de manière démocratique à travers des élections libres, transparentes; de promouvoir un leadership fort et responsable attaché au respect de la dignité humaine, de la justice, de la bonne gouvernance et des valeurs républicaines en vue de répondre aux attentes légitimes des congolaises et congolais; d’éduquer la population contre les antivaleurs telles que la corruption, les détournements des biens et deniers publics, l’enrichissement illicite, le tribalisme, le régionalisme,  le vagabondage politique et la trahison de la RDC.

Pius Muabilu reçu par Aubin Minaku

Après la constitution des Regroupements politiques, il revenait au Secrétaire général  de la Majorité présidentielle, Aubin Minaku, d’entreprendre des contacts avec ceux des regroupements qui sont déjà constitués. C’est ainsi qu’il a préféré commencer par le Regroupement « l’Alliance pour l’Avenir » (ApA), conduit par le Président du Comité Directeur, l’honorable Pius Muabilu. Et ce, bien avant que la liste définitive ne soit déposée en annexe des statuts au Ministère de l’Intérieur et sécurité.

Au sortir de cette réunion, le député réélu du Mont Amba a expliqué que nous avons parlé des problèmes qui sont en cours ; du regroupement effectivement, nous avons présenté tous les présidents des partis politiques membres de l’Alliance pour l’Avenir (ApA) au Secrétaire  général de notre famille politique, l’honorable Aubin Minaku. Et puis, on a échangé sur certaines questions qui ne peuvent pas être  révélées à cet instant. Sinon, tout s’est bien passé, affirme-t-il, avant d’ajouter qu’on a informé aussi le président de l’Assemblée nationale que le Regroupement était fin prêt, du point de vue  aussi bien organisationnel qu’ administratif et que nous restions à l’écoute du Secrétariat général  de la MP pour le reste du programme.

A en croire Pius Muabilu, la particularité est que ce Regroupement sera le seul ayant en son sein un certain nombre de femmes, présidentes des partis politiques. « Notre regroupement se battra au sein de notre Majorité présidentielle pour la femme et les jeunes. Cette particularité est très importante, parce que pour nous,  on a beaucoup parlé de femmes, mais c’est rester lettre morte », révèle-t-il, tout en insistant sur le fait qu’aujourd’hui, nous voulons prouver que la maman est là, sans elle rien ne peut être fait correctement dans ce pays. C’est  ainsi que nous avons voulu avoir le maximum de femmes présidentes. Et ce sont de grandes dames qui vont s’exprimer au moment venu.

Il sied de souligner qu’à travers cette réunion, le Regroupement électoral « l’Alliance pour l’Avenir » (ApA), à travers le Président du Comité Directeur, a réaffirmé son appartenance à la Majorité présidentielle, mais aussi a confirmé sa fidélité au président de la République et lui  rassuré qu’il fera  marche ensemble pour la victoire finale. « C’est authentique que nous puissions sceller cette  alliance avec lui. Il n’y a l’ombre d’aucun doute que nous puissions sceller cette alliance. Le Regroupement lui-même s’appelle, « Alliance pour l’Avenir ». Je peux vous certifier que nous allons sceller une alliance très forte avec l’Autorité morale de la MP. Je peux vous rassurer que moi-même et mes camarades nous sommes prêts pour la grande bataille », a précisé Pius Muabilu.

(JMNK)

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse