LINAFOOT: La reprise pourrait avoir lieu début février

par -
0 489
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*La date sera connue aujourd’hui lors de la rencontre FECOFA, LINAFOOT et le Ministre  

La suite de la phase des groupes du 22ème championnat de la Ligue Nationale de Football (LINAFOOT) pourrait reprendre vers début février 2017. Il s’agit là des propositions qui ont été faites par les clubs (sociétaires) au Comité de gestion de la Ligue nationale fixant la reprise dans 3 à 4 semaines.

Le Comité de gestion, qui s’était réuni avec les sociétaires le samedi 7 janvier dernier, avait promis d’approfondir les propositions des clubs et d’en échanger avec la Fédération au nom duquel elle organise ledit championnat national.

Les Clubs ont demandé cette période pour profiter de la Coupe d’Afrique des Nations Total Gabon 2017 du 14 janvier au 5 février 2017. Ce, pour se refaire la santé physique,  technique et tactique avant les hostilités, préludes  au play-off. Il l’avait été suspendu le 15 décembre 2016 dernier par l’ancien Ministre de la Jeunesse  des Sports et Loisirs, Denis Kambay Cimbumbu à cause de violences dans les stades.

Le rendez-vous FECOFA, LINAFOOT avec le Ministre des Sports prévu ce vendredi

Il avait été prévu une autre rencontre entre le Comité exécutif de la FECOFA, le Comité de gestion de la Ligue nationale de football et le Ministre, le mercredi 11 janvier dernier. Une rencontre qui avait avortée, mais pourrait avoir lieu ce vendredi, car le ministre doit diriger la délégation des supporters qui doit aller encourager le Onze national et assister à la cérémonie d’ouverture qui aura lieu le samedi 14 janvier.

Le ministre avait demandé au Comité de la FECOFA et de gestion de la LINAFOOT de se concerter avec les clubs,  pour qu’il puisse avoir une date à laquelle il peut fixer la reprise du Championnat après avoir levée la suspension de son prédécesseur.

(Gaby Mass)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse