Ligue Pour la Lecture de la Bible et Copak: Les pasteurs confrontés au phénomène de « fidèles fanatiques »

par -
0 961
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’Eglise locale fait drôlement face à un type de fidèles fanatiques. Cette multitude constituée d’hommes et de femmes qui s’émerveillent sur des aspects non essentiels (la tenue vestimentaire du pasteur, son art oratoire, des fables, des signes extérieurs d’avoirs, etc.) plutôt que sur ce qui est indispensable. Cette observation découle d’une rencontre des serviteurs de Dieu, dans le cadre du Conseil des Pasteurs de Kinshasa, Copak. A ce sujet, le pasteur Kuru Lang de la structure dénommée « Opération Famille intercède », OFI rassure : « A travers nous nous fortifions à tenir à notre ministère contre toutes les manœuvres du malin visant à distraire les fidèles, et donc l’église », a-t-il indiqué.                                                                                                  La rencontre, au centre Elykia sur Kabinda a été placée sous le thème annuel de la LLB : « Par la foi, nous marcherons ». Des pasteurs membres de ce cadre d’échanges et de concertations de l’Eglise du Christ au Congo (ECC), se sont mobilisés nombreux à cette occasion. L’exposé du Rév. Lévy Ilunga, DG de la LLB a porté sur les « Particularités du Lecteur de la Bible ». Le directeur provincial/Kinshasa, Rév. Patrick M’Pezo a prononcé le mot de bienvenue et exhorté sur le « dimanche de la Ligue ».

Encourager les paroissiens à la lecture de la Bible

L’assistance au Copak a été édifiée à cette occasion, sur la nécessité pour un pasteur, d’encourager ses paroissiens à la lecture de la Bible. Deux correspondants de la Ligue venus de France (Association Livr’Afrique) ont pris l’un et l’autre la parole à cet effet. « Les théologiens s’enrichissent sur base de ce qu’ils ont lu. Il faut aussi donner à vos paroissiens le goût de lire la Bible. C’est comme cela que vous les pousserez à découvrir Dieu chacun dans leur vie. Il faut leur expliquer les multiples avantages qu’il y a à s’approprier la lecture de la Bible. (…) », a relevé le Rév. Eric Immer. Dans cet ordre d’idée, M. Burgess Gregory a exhorté les serviteurs de Dieu à mettre un accent sur les enfants et les jeunes. « L’école doit aussi s’impliquer », a-t-il encouragé.

Des particularités du « Lecteur de la Bible »

Le directeur général de la LLB a relevé quelque six particularités du Lecteur de la Bible (ce document guide de la lecture de la Bible), dont notamment les trois qui suivent :                                                                                                                                        Les textes bibliques sont choisis par rapport au thème annuel de la Ligue ; il y a huit questions que propose le Lecteur qui aident à bien pénétrer les textes bibliques ; le thème de l’année en cours : « Par la foi, nous marchons ».

Cent textes essentiels pour comprendre la Bible

Le Rév. Tosingilo Vincent a planché sur le programme « E100 » (cent textes essentiels) pour comprendre la Bible, dont 50 puisés respectivement dans l’Ancien et le Nouveau Testament. « Un matériel pour l’Eglise », a démontré l’orateur. « Notre pays compte environ 80% de chrétiens. Mais combien lisent la Bible ? S’ils la lisent, ils la lisent comment ? Comment motiver la lecture de la Bible ? Nous avons cent textes essentiels pour pénétrer, découvrir la grande histoire de la réconciliation avec Dieu, le plan de Dieu pour la salut de l’humanité », a-t-il dit. Et d’ajouter qu’il est prévu pour les prochains jours, une campagne sur « E100 ». Ceci est un bon programme qui coûte moins cher, dont le but est de connaître Dieu. Il est destiné aux enfants (Ecodim), jeunes, adultes et tous les fidèles de l’église locale.

Quid de la sécurité sociale du pasteur

La question relative à la sécurité sociale des pasteurs se pose avec acuité dans le contexte congolais, quand ceux-ci atteignent l’âge de la retraite. Les membres du Copak ont été édifiés notamment sur la nécessité d’envisager la mise en fonctionnement d’une caisse destinée à la prise en charge des contribuables. Ce sera la Caisse de solidarité des ministres du culte protestant en RD Congolais (Casmipro). Cette caisse permettra de couvrir des risques pendant le parcours du ministère du pasteur. Un groupe de travail a été mis sur pied, pour ce faire.

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse