Ligament antérolatéral : une découverte qui offre plus de chance aux footballeurs

par -
0 339
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Malgré les performances de la science sur l’imagerie médicale, le corps humain ne cesse d’étonner les chercheurs sur sa complexité. L’IRM lit dans le corps comme dans un livre, mais les découvertes anatomiques ne cessent d’apparaitre et sont perçues avec beaucoup de surprise. En fin octobre 2013, deux chirurgiens belges ont publié des travaux qui établissent l’existence d’un ligament dont personne n’avait jamais fait allusion avant. Ce, parce qu’il n’avait pas été découvert.

En effet, les deux orthopédistes belges de l’université catholique  de Louvain  ont fait des recherches durant quatre ans sur 41 genoux qu’ils ont disséqués.  Le professeur Johan Balleman et le docteur Steeven Claes disent avoir constaté qu’après des opérations chirurgicales des ligaments croisés antérieurs, les patients présentaient toujours des déséquilibres et des instabilités après l’intervention. Ce qui n’était pas normal et les deux médecins soupçonnaient donc qu’il y avait surement une autre structure qui s’abimait  au même moment que les ligaments croisés antérieurs. Mais comme ce ligament  soupçonné n’était pas visible aux multiples appareils d’imagerie médicale, lesdits médecins se sont référés aux patients qui revenaient pour rapporter des douleurs très ciblées et localisées sur la face externe du genou. En fait, il y a deux siècles passés, un médecin français avait soulevé la question, mais son travail était pratiquement oublié. Les deux médecins belges ont compris après leurs recherches que ce ligament est caché sous du tissu mous et pourtant les appareils actuels ne permettent pas de voir ce qui s’y trouve.

En somme, les ruptures des ligaments croisés des footballeurs congolais devaient tenir compte des recherches et recommandations des médecins de leurs clubs. Ce, afin de se diriger vers les institutions capables de mieux les soigner. Cette découverte prouve que certains joueurs qui n’ont jamais pu se rétablir de leurs opérations de rupture des ligaments est due au fait que la médecine n’avait pas encore découvert ce ligament dit antérolatéral.

(Hana kel)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse