L’hépatite alcoolique contribue à la destruction du foie et entraîne la mort

par -
0 1325
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’alcool est la cause la plus fréquente d’hépatite ! Cependant, il est difficile de chiffrer cette affection car les symptômes liés à l’hépatite alcoolique sont faibles lorsque celle-ci est de forme mineure. Les lésions du foie entraînées par l’alcool peuvent, dans certains cas, s’avérer mortelles.

Pour mieux comprendre cette affection, il s’agit tout d’abord de distinguer l’hépatite alcoolique de forme majeure et celle de forme mineure.

L’hépatite alcoolique aiguë majeure : danger ! Cette hépatite majeure est due à une intoxication alcoolique massive et son évolution peut être gravissime. La toxicité indirecte de l’alcool peut endommager sérieusement, voire tuer les cellules du foie, entraînant éventuellement la mort de la personne. On diagnostique une forme grave d’hépatite alcoolique lorsque le patient présente des symptômes tels que la fièvre, des douleurs au niveau du foie, une jaunisse ou une hépatomégalie (augmentation du volume du foie, palpable sous le rebord costal droit).

L’hépatite alcoolique de forme mineure : une affection plutôt fréquente. La prise d’alcool en quantité importante peut entraîner des hépatites chroniques plus ou moins émaillées d’épisodes aigus et aboutir à une cirrhose (maladie chronique et irréversible du foie). Il faut savoir d’ailleurs que l’alcoolisme est responsable d’environ 50 % des cirrhoses. “L’hépatite alcoolique peut être symptomatique ou évoluer à bas bruit, il s’agit donc d’être attentif à son corps“, explique Michelle Sizorn Présidente de l’Association SOS Hépatites Ile-de-France.

Les conséquences varient bien évidemment en fonction de la sévérité de la destruction du foie. Mais, il faut retenir qu’une hépatite alcoolique peut entraîner la mort, rapidement ou après plusieurs années d’évolution cirrhotique.

Traitements de l’hépatite alcoolique

Encore une fois, le traitement dépend de la forme de l’affection : si l’hépatite alcoolique est de forme mineure, on va procéder à un sevrage alcoolique et, si besoin, à une hospitalisation en service d’alcoologie. En général, les lésions hépatiques provoquées par l’alcool avant le stade de la cirrhose sont réversibles si l’intoxication est totalement interrompue.

Si l’hépatite est de forme majeure, le patient sera certainement hospitalisé en service de soins intensifs et si besoin, transplanté.

Règles de prévention : Si chacun à une résistance différente à l’alcool, une consommation excessive peut avoir de lourdes conséquences sur la santé. Il s’agit donc de modérer sa consommation et de se faire suivre par un médecin en cas de dépendance. Pour repère, une femme qui boit deux verres de vin par jour pendant 20 ans pourra avoir une cirrhose, tout comme un homme qui en consomme 4 verres.

Les voies de la guérison face au virus de l’hépatite B (VHB)       

L’organisme n’est pas sans défense. Ainsi, 90 % des adultes et 5 % des enfants atteints d’infection aiguë au VHB guérissent spontanément sans traitement spécifique 1. Les autres deviendront des porteurs chroniques du virus et pourront éventuellement bénéficier d’un traitement médicamenteux. La prise en charge doit permettre de contrôler l’infection de façon continue afin de prévenir l’apparition de complications (fibrose, cirrhose, cancer du foie) et plus généralement améliorer la qualité de vie des malades. Néanmoins, la guérison totale reste impossible, le génome du virus parvenant à intégrer les cellules du foie où il est inaccessible au traitement.

Stratégies thérapeutiques actuelles

L’âge du malade, la sévérité de la maladie du foie, la probabilité de bonne réponse au traitement et la possibilité d’effets secondaires et de complications devraient être prise en compte avant de choisir le traitement. On dispose aujourd’hui de deux grands types de médicaments : l’interféron pégylé et des antiviraux. S’il est encore impossible de guérir d’une hépatite B, ces traitements permettent tout de même de stabiliser deux-tiers des patients. La réplication du virus est bloquée ainsi que l’évolution de la maladie, empêchant ainsi d’éventuelles graves complications. Le traitement doit être pris au long cours.

(Lu pour vous par RTM)

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse