Lettre de Tshisekedi aux évêques : La Cenco contredit le rassemblement

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Peu avant son décès, Etienne Tshisekedi avait-t-il adressé un courrier à la Cenco dans lequel, il confirmerait  son fils Félix comme candidat du rassemblement à la primature ? La question suscite défections, polémiques et vives contradictions.

Au rassemblement, on confirme le fait.  Ce jeudi, un cadre de la coalition a même avoué avoir été présent lors de la remise de la correspondance aux destinateurs. Allégations démenties par les évêques qui ne reconnaissent pas avoir rencontré le leader de l’ Udps avant sa disparition.

La Cenco affirme que suite à l’ état de santé d’ Étienne Tshisekedi, l’ audience sollicitée le 21 janvier par son président n’ a pas pu avoir lieu. Une source de la Cenco confie que le rendez-vous manqué de Kinshasa devrait avoir lieu  à Bruxelles. Après leur mission pastorale à Genève, les évêques devraient rejoindre Étienne Tshisekedi dans la capitale belge ou il séjournait pour un contrôle médical. «  Mais elle n’ a pas pu avoir lieu à cause du décès de l’ interlocuteur visé, Monsieur Etienne Tshisekedi, le 01février 2017 », ajoute notre source.

Après toutes ces rencontres ratées et au regard des versions autour de la prétendue correspondance , la Cenco préfère jouer à la prudence. Les évêques disent être dans l’ incapacité de confirmer l’ authenticité du courrier qui fait polémiques. Des précisions qui contredisent la thèse soutenue bec et ongle par le rassemblement et qui  apporte de l’ eau au moulin de la majorité. Devant la presse ce jeudi à Kinshasa, le secrétaire général de la MP a affirmé que le chef de l’ Etat n’ avais  jamais reçu de la Cenco, la correspondance évoquée par le rassemblement.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse