Les rendez-vous du week-end: Où irons-nous danser ?

par -
0 566
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Tel que décidé par la Rédaction de notre journal, chaque fin de semaine, nous nous accordons à tracer un parcours d’évasion pour tous ceux qui voudraient se défouler le week-end à travers de nombreuses productions livrées çà et là par des orchestres de la capitale. Suivez :

Le Quadrakoraman Koffi Olomide sera présent ce dimanche à l’Hôtel Invest de la RTNC pour une production très spéciale fixée à 30$ pour l’entrée. L’occasion sera ainsi donnée à toutes les mamans, sans exception aucune, de venir se prévaloir et danser gratuitement avec Koffi Olomide.

L’initiateur, voudrait ainsi, en ce début de l’année, approcher toutes les mamans de la Rdc car elles sont des personnes par qui vient la vie. Une façon pour Koffi Olomide de leur souhaiter une très bonne et heureuse année. Il leur demande d’en profiter au maximum durant cette période qu’il qualifie d’une ère de la paix pour elles.

* Le groupe « Basokin » du géant Hubert Mputu Ebondo dit Mi-Amor Le Pharaon noir, attend ses nombreux fans cette fin de semaine à son nouveau siège de production « La Porte Rouge » situé sur l’avenue Saïdi, à Matonge dans la commune de Kalamu.  Ce groupe qui vulgarise l’histoire et les valeurs traditionnelles de la culture « songye », sera présent pour égayer tous ceux qui raffolent sa belle musique. Un spectacle inédit et prévu cette fin de semaine.

Venez-y nombreux découvrir les nouvelles sonorités de l’opus « Ntoshi ya Papa » (La bénédiction du père) que l’intraitable Mi-Amor Le Pharaon noir va bientôt balancer sur la toile.

* L’Empereur Lelimba wa Kuntshila n’a pas dérobé à son rendez-vous hebdomadaire de chez « Free-box » dans la commune de la Gombe. Ce soir du vendredi 09 décembre 2016, les amateurs de la bonne musique « luba » accompagnée par une sauce pimentée d’autres contrées du sud, vont se régaler au rythme emballant du groupe « Les Bayouda du Congo » qui en profitera pour leur faire écouter les belles mélodies tirées de l’album « Nzolu katondi » qu’il venait de lancer dans les bacs. A en croire l’Empereur Lelimba, la puissance de Dieu va anéantir tous ceux qui parlent en mal de « Les Bayouda du Congo », cette formation musicale qui passe pour une véritable école de formation pour des jeunes talents avides de la tradition lunda.

* Sauf changement de dernière minute, le poète Simaro Masiya et son groupe les « Bana OK » vont égayer leurs nombreux fans à travers leur prestation dominicale baptisée « Spéciale matinée » chez « Planète J » au quartier 1 dans la commune de N’Djili (Référence Université Révérend Kim). Ce week-end donc ce sera du vrai tao-tao avec la rumba « odemba » à N’Djili avec le groupe « Bana Ok ».

* En tout cas ce n’est demain que Bailo Canto Reddy Amisi en compagnie de son groupe « Casa do Canto » vont lâcher prise. Toujours fidèles et toujours éveillés, ils vont se produire ce vendredi 20 janvier 2017 chez Rachel Hamuli au sanctuaire « Kabinda Center » sur l’avenue Kabinda dans la commune de Lingwala.

* La Mamu nationale Tshala Muana ne se fatigue pas non plus. Ce vendredi 9 décembre dans la soirée elle sera sur le podium de l‘espace « Empreintes » situé sur l’avenue Kabasele Tshamala (ex Flambeau) dans la commune de la Gombe en diagonal de l’Institut National des Arts, INA. A tous ses fans, « La Mamu Nationale » et son groupe qui porte son propre nom réservent de nombreuses surprises à leurs milliers des fans, amateurs de la danse « mutwashi ».

A toutes et à tous, nous souhaitons une bonne évasion cette fin de semaine. Merci et à la prochaine.

(Une sélection de Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse