Les rendez-vous du week-end: Où irons-nous danser ?

par -
0 766
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Tel que décidé par la Rédaction de notre journal, chaque fin de semaine, nous nous accordons à tracer un parcours d’évasion pour tous ceux qui voudraient se défouler le week-end à travers de nombreuses productions livrées ci et là par des orchestres de la capitale. Suivez :

* Depuis deux semaines déjà, le groupe « Basokin » du géant Hubert Mputu Ebondo dit Mi-Amor Le Pharaon noir, ayant déménagé, ne joue plus sur l’avenue du stade. Ces nombreux fans sont attendus chaque fin de semaine à son nouveau siège de production situé à « La Porte Rouge » sur l’avenue Saïdi, à Matonge dans la commune de Kalamu. Ce groupe qui vulgarise l’histoire et les valeurs traditionnelles de la culture « songye », ne se dérobe nullement et va tout mettre en œuvre pour égayer tous ceux qui raffolent sa belle musique. Tous auront droit à quelques esquisses du nouvel album intitulé « Ntoshi ya Papa » (La bénédiction du père) que l’intraitable Mi-Amor Le Pharaon noir va bientôt lancer dans les bacs…

* Ce n’est en tout cas pas de sitôt que le chanteur non polémiste Bailo Canto Reddy Amisi en compagnie de son groupe « Casa do Canto » vont éteindre les lampions qui brillent devant eux. Toujours en forme et toujours éveillés, ils livrent un concert de tonnerre ce vendredi 16 décembre 2016 à leur espace favori chez Rachel Hamuli à « Kabinda Center ». Ce lieu devenu mythique par la qualité des groupes qui s’y produisent reste ouvert à tout le monde sur l’avenue Kabinda dans la commune de Lingwala.

* De retour à Kinshasa après son escapade à Luanda en Angola, l’orchestre « Bana Ok » du poète Simaro Masiya renoue avec ses concerts hebdomadaires baptisés « Spéciale matinée ». Cela se passe chez « Planète J » au quartier 1 dans la commune de N’Djili (Référence Université Révérend Kim). Ce week-end ce sera du véritable tao-tao avec la rumba « odemba » à N’Djili. Venez-y nombreux appuyer le poète Lutumba Simaro et ses poulains…

* Incroyable mais vrai ! La Mamu nationale Tshala Muana ne se fatigue jamais. Une fois de plus ce vendredi 16 décembre dans la soirée elle sera présente sur le podium de l‘espace « Empreintes » situé sur l’avenue Kabasele Tshamala (ex Flambeau) dans la commune de la Gombe en diagonal de l’Institut National des Arts, INA. A tous ses fans, « La Mamu Nationale » et son groupe qui porte son propre nom réservent de nombreuses surprises à leurs milliers des fans, amateurs de la danse « mutwashi ».
* Comme chaque vendredi dans la soirée, L’Empereur Lelimba wa Kuntshila et son groupe « Les Bayouda du Congo » seront présents à leur rendez-vous hebdomadaire de chez « Free-box » dans la commune de la Gombe. Ce soir du vendredi 16 décembre 2016, les amateurs de la bonne musique « luba » accompagnée par une sauce pimentée d’autres contrées du sud, vont se régaler à qui mieux mieux au rythme emballant du groupe « Les Bayouda du Congo ». L’occasion faisant le larron L’Empereur Lelimba en profitera pour faire écouter au public des belles mélodies tirées de l’album « Nzolu katondi » qu’il venait entretemps de lancer sur le marché il y a peu…
Quintessence
A toutes et à tous, nous souhaitons une bonne évasion cette fin de semaine. Merci et à la prochaine.

(Une sélection de Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse