Les rendez-vous du week-end: Où irons-nous danser ?

par -
0 476
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Tel que décidé par la Rédaction de notre journal, chaque fin de semaine, nous nous accordons à tracer un parcours d’évasion pour tous ceux qui voudraient se défouler le week-end à travers de nombreuses productions livrées çà et là par des orchestres de la capitale. Suivez :

* Le fils Luambo Emongo signe et persiste. Jamais les noms de Franco Luambo ainsi que de son groupe le Tout Puissant Ok Jazz  ne  disparaîtront du circuit musical congolais. Liant l’acte à la  parole ce samedi 3 décembre 2016 avec 5$ comme frais d’accès, les mélomanes et autres fanatiques du TP OK Jazz sont conviés d’assister à un concert extraordinaire au sanctuaire « Saint James Hall » une branche de l’Entreprise Koffi Central » situé sur l’avenue Oshwe au quartier Matonge dans la commune de Kalamu. Ce sera donc une véritable soirée dansante sous les airs mélodiques de plusieurs titres tirés du riche répertoire que le Grand Maître a légué à la prospérité et qui continueront infiniment à faire bouger le monde.

Bien que parti pour l’au-delà, cette fin de semaine Luambo Makiadi qui va être ressuscité à travers ses œuvres, sera donc vivant à « Saint James Hall ».

* Le groupe « Basokin » du géant Hubert Mputu Ebondo dit Mi-Amor vient de changer son centre de production hebdomadaire. Il  ne jouera donc plus le dimanche sur la Place Lomani située sur l’avenue du Stade n° 34 au quartier Matonge dans la commune de Kalamu. Ce groupe qui vulgarise l’histoire et les valeurs traditionnelles de la culture « songye », vient d’élire domicile au sanctuaire « La Porte Rouge » sur l’avenue Saïdi, toujours à Matonge dans la commune de Kalamu. On se souviendra qu’à cet espace se trouvait jadis  le siège du groupe cher à Mi-Amor.

Le Pharaon noir demande donc à ses nombreux fans à être présents et, surtout, de ne pas manquer à ce grand rendez-vous hebdomadaire afin de découvrir la culture songye dans son intégralité. Ils auront de fait droit à quelques esquisses du nouvel album intitulé « Ntoshi ya Papa » (La bénédiction du père) que l’intraitable Mi-Amor est en train de préparer.

* La Mamu nationale Tshala Muana ne se fatigue pas non plus. Ce vendredi 2 décembre dans la soirée elle sera sur le podium de l‘espace « Empreintes » situé sur l’avenue Kabasele Tshamala (ex Flambeau) dans la commune de la Gombe en diagonal de l’Institut National des Arts, INA. A tous ses fans, « La Mamu Nationale » et son groupe réservent de nombreuses surprises dont ils en parleront encore longtemps.

* L’Empereur Lelimba wa Kuntshila n’a pas dérobé à son rendez-vous hebdomadaire chez « Free-box » dans la commune de la Gombe. Là ce soir du vendredi 2 décembre 2016, les amateurs de la bonne musique « luba » accompagnée d’une sauce pimentée d’autres contrées du sud vont se régaler au rythme emballant du groupe « Les Bayouda du Congo » qui en profitera pour leur faire écouter les belles mélodies tirées de l’album « Nzolu katondi » qu’il venait de lancer dans les bacs.

* En tout cas ce n’est demain que Bailo Canto Reddy Amisi en compagnie de son groupe « Casa do Canto » vont lâcher prise. Toujours en forme et toujours éveillés, ils vont se produire ce vendredi 2 décembre chez Rachel Hamuli à « Kabinda Center » sur l’avenue Kabinda dans la commune de Lingwala.

* Toujours très éveillé, le poète Simaro Masiya et son groupe les « Bana OK » seront présent en « Spéciale matinée » ce dimanche 4 décembre 2016 sous le coup de 15heures chez « Planète J » au quartier 1 dans la commune de N’Djili (Référence Université Révérend Kim). Outre la bière qui va couler à flot sous les sons emballants de la musique, le public va goutter aux « maboké » de qualité qui se préparent à côté. Raison de pimenter un peu la salive.

A toutes et à tous, nous souhaitons une bonne évasion cette fin de semaine. Merci et à la prochaine.

(Une sélection de Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse