Les notables de Kikwit sollicitent l’exhumation d’Emeneya pour son enterrement à Kikwit

par -
0 705
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Des choses qui arrivent

Les notables de Kikwit sollicitent l’exhumation d’Emeneya  pour son enterrement à Kikwit

    

                 Evala Malakoze King Kester Emeneya/Ph.tiers

King Kester Emeneya est décédé le jeudi 13 février 2014 à l’hôpital Marie Lannelongue en banlieue parisienne. C’était des suites d’un arrêt cardiaque.

Les notables se font entendre

En son honneur, de grandioses funérailles ont été organisées tant dans l’Hexagone qu’en RDC particulièrement à Kinshasa et à Kikwit. Contre ses vœux les plus ardents, King KesterEmeneya a été inhumé à la Nécropole « Entre Terre et Ciel » à Mbenzale dans la commune de la N’Sele. Et les choses se sont passées tel que le commun des mortels avait gobé le calice qu’on lui avait présenté.

Aujourd‘hui, les notables de la ville de Kikwit aux côtés d’autres chefs coutumiers de la contrée, respectant les recommandations du grand chef Hilaire Mungunga Shalende (Kuku pemba) dont la tombe se trouve à Kanzomfi de l’autre côté de la rivière Lukemi qu’Emeneya avait immortalisé dans sa chanson « Mukar’ekob » (femme stérile), dans le souci d’apaiser l’irascibilité des ancêtres, voudraient donner une autre coloration à cette triste affaire. Ils s’apprêtent à initier un rituel traditionnel pour le repos éternel de King Kester Emeneya dans sa nouvelle tombe aux côtés de ses aïeux à Kikwit.

L’on se souviendra qu’avec l’implication personnelle du Premier  Ministre honoraire Adolphe Muzito,  lors du décès de Nkua Mambu de grandioses manifestions devraient être organisées dans la grande ville de la province du Kwilu. Malheureusement les cordons ne se sont pas accordés entre lui et l’ex gouverneur de la province du Bandundu. Ce dernier voulant initier une deuxième manifestation analogue a déclenché la manette un jour avant le déroulement de l’action Muzito.

Dans la désorganisation qui s’en est suivie, la fête n’était plus heureuse, il y a eu mort d’hommes ainsi des blessés graves sans oublier d’importants dégâts matériels enregistrés sur place au stade du 30 juin à Kikwit. Devant cette situation malheureuse, l’honorable Adolphe Muzito, en sa qualité d’élu de la contrée a vivement regretté ce qui est arrivé alors que dans son for intérieur et par rapport à l’organisation qu’il avait mis sur la table King Kester devrait être accepté dans la terre de ses ancêtres avec tous les honneurs dus à son rang. Ce n’était que partie remise.

Sous l’arbre à palabre

Se retrouvant la semaine dernière autour d’une même table placée sous un arbre à palabre à Kikwit, quelques notables de la nouvelle province du Kwilu et singulièrement ceux de la ville de Kikwit et ses environs, sollicitent pour la deuxième fois la clémence de l’honorable Adolphe Muzito pour organiser dans l’ordre cette manifestation tout en demandant aux autorités nationales compétentes l’exhumation de la dépouille mortelle de King Kester Emeneya de la Nécropole « Entre Terre et Ciel » de la N’Sele pour son inhumation au cimetière de la Cathédrale Saint François Xavier à Kikwit afin de concrétiser le vœu le plus ardent du patron de Victoria Eleison Dream Team, Dream Band qui ne cessait de paraphraser dans ses chansons : « Soki boyoki ngai nawei, balela ngai na bana Mayumbu » « Mozito, soki nawei bokunda ngai na Cathédrale »… (Si vous apprenez de ma mort, faites tout pour que je sois pleuré par mes semblables de Kikwit (Mayumbu) et Muzito si je meurs n’hésite pas à m’enterrer à la Cathédrale).

Emeneya digne fils du coin

Dans cette optique, il était aussi dit qu’un monument devrait être érigé à Kazamba/Kikwit en l’honneur d’Emeneya King Kester ce digne fils du coin grâce à qui, la musique de Mayumbu a eu ses lettres de noblesse sur l’échiquier national et pourquoi pas international ! Avec sa discographie renfermant plus de 3.000 œuvres, Evala Malakoze Nkua Mambu lègue à la postérité une richesse incommensurable. Quitte aux humains de revaloriser son passage sur la terre.

Dans cette bière repose le corps de Nkua Mambu/Ph. John Bompengo

Les notables de Mayumbu solliciteraient aussi la construction d’un Mausolée King Kester à Kikwit où seront placées toutes les fortunes artistiques amassées par cet artiste depuis « Les Anges noirs » en passant par « Viva-la-Musica » jusqu’à « Victoria Eleison DT, DB » afin que ceux qui viendront après lui puissent comprendre ce que « Ya Jean » a légué à toutes les générations à venir.

Honorable Adolphe Muzito pour recadrer les choses

Pour la réussite de cet événement, il y aura nécessité que les groupes musicaux de Kikwit, toutes tendances confondues (renforcés par quelques autres qui viendront de la capitale), vont se relayer sur le podium qui sera dressé au stade municipal de Kazamba dans la commune de Lukemi. Là, à l’unanimité, les musiciens de Mayumbu vont exécuter une chanson genre « Whe are the world » pour immortaliser à jamais King Kester Emeneya. Enregistré en direct en live, cette œuvre significative sera rendue en coffrets CD et DVD pour sa commercialisation à vil prix afin de permettre à toutes les bourses de s’en procurer.

En sa qualité de vrai « mwana Mayumbu », l’honorable Adolphe Muzito revêtant de l’étoffe d’un opérateur socioculturel avéré, aux côtés d’autres Députés nationaux et provinciaux de Mayumbu, devront matérialiser un fait : celui d’organisation d’un concert au bar chez « Riza » (ex Mutangu » situé sur rue Kwango dans la commune de Lukemi. C’est là où le chanteur Emeneya en ces débuts avait livré le premier concert de sa vie artistique en compagnie de l’orchestre « Les Anges noirs ».

(Kingunza Kikim Afri)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse