Les Kasaiens ont du mal à croire au décès d’Etienne Tshisekedi

par -
0 514
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’agitation était manifeste mercredi 01 février 2017 dans la soirée, dans les grandes artères de la ville de Mbuji-Mayi et même dans les différents marchés de la capitale diamantifère. Mais beaucoup ne s’apercevaient pas ce qui se passait au juste. Ceux qui étaient déjà au courant de la triste nouvelle, ne faisaient que bourdonner aux oreilles de leurs intimes, ce qui rendait les brouhahas beaucoup plus intenses dans des milieux publics. Tous les habitants des quatre coins du Kasaï-Oriental ont pris connaissance de la triste nouvelle à minuit, six heures après la sortie du dernier souffle du Lider Maximo Etienne Tshisekedi wa Mulumba. Les  Sms ont inondé les réseaux, réveillant tout habitant du Kasaï-Oriental à vérifier l’authenticité de l’information.

Même si toutes les nuits qui ont toujours été paisibles et calmes au Kasaï-Oriental, celle d’hier 1er février  a été beaucoup plus agitée, pleine d’appels et des sonneries téléphoniques. Aujourd’hui 02 février 2017 depuis 4 heures du matin, la journée s’est annoncée maussade par une pluie qui est allée jusqu’à 12h30. En dépit de cette pluie, les kasaiens se sont rassemblés dans des petits groupes dans presque tous les coins de la ville de Mbuji-Mayi, et au rond-point Mua Luse, siège officiel de l’UDPS, où une masse populaire a pleuré Etienne Tshisekedi,  tandis que les ennemis eux fêtaient la fin de l’opposition au Congo démocratique.

Interrogés sur le sort de l’opposition qui était déjà au seuil de la victoire aux accords du 31 décembre 2016, où Etienne Tshisekedi devait être président du comité national de suivi de l’accord, beaucoup d’adeptes de l’opposition croient en la victoire complète du Rassemblement de l’opposition en faisant allusion à Moïse du temps biblique qui n’a pas pu conduire les Israélites jusqu’en terre promise, mais Josué a achevé par après la démarche. Il sied de signaler que les kasaiens s’inquiètent beaucoup plus et se disent tentés de parler d’une mort provoquée ou de mensonge monté de toutes pièces.

Cette analyse trouve son fondement dans le fait que ce mercredi 01 février 2017, la revue de presse sur Radio Okapi.net parlait de la bonne santé d’Etienne Tshisekedi et de son retour au pays la semaine prochaine, citant même des sources fiables de la Belgique. Jusqu’aux heures de l’après-midi, cette revue de presse faisait l’objet de discussions et commentaires chez les kasaiens quand subitement la triste nouvelle a interrompu l’espoir de revoir Etienne Tshisekedi revenir pour assumer ses fonctions au conseil national de suivi des accords du 31 décembre 2016.

Les kasaiens comparent cette triste nouvelle à celle de l’assassinat du président Denis Sassou Nguesso publiée même  par les voies officielles, une semaine après Sassou  a fait parler de lui  avec l’audience annoncée chez Trump à la Maison Blanche. Tout laisse voir que malgré les funérailles organisées presque partout au Kasaï, les kasaiens ont du mal à croire et son attentifs à toute information qui va dans le sens du démenti.

(Gédéon Tshiamala)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse