Les grands rendez-vous culturels du mois d’août

par -
0 659
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Deux spectacles sont programmés au Centre Wallonie-Bruxelles :  « Ma déclaration d’humour » de Bruno Coppens, ce lundi 22 août à 19heures. Et le mardi 23 août 2016, du théâtre-dessin avec « Pierre Kroll sur scène » de Pierre Kroll. Ces deux protagonistes et Ariane Coquelet vont animer quelques ateliers les jours sur la caricature, le Slam, la production, l’édition la diffusion.

Deux soirées humoristiques, les 20 et 21 août 2016 résument l’édition spéciale du Festival toseka « Made in Congo ». Après une incertitude sur sa tenue cette année, les organisateurs du Festival international de l’humour de Kinshasa (voir l’affiche) ont opté pour les « 48 heures du rire » au Théâtre de Verdure du Mont Ngaliema.

Festival des chorales « Nuits de chœurs ! »

Fort du succès de l’année passée, le Festival international de Musique Chorale de Kinshasa dénommé « Nuits de Chœurs » n’entend pas s’endormir sur ses lauriers. Il revient encore cette année pour la 2ème édition à Kinshasa. Ainsi, l’activité culturelle aura lieu du 19 au 21 août prochain, à la Place de Évolués dans la commune de la Gombe sous le thème : « Je chante la paix pour mon pays ».

Le communiqué de presse de l’ASBL Cult’Art précise que dans un environnement où le ndombolo et la rumba se comportent en maitre, les « Nuits de Chœurs » se proposent l’objectif, comme à la 1ère  édition, de faire la promotion de la musique chorale, source de la musique congolaise moderne.

Cette année, 15 chorales de différentes confessions religieuses et de tendance indépendante de la ville de Kinshasa seront au rendez-vous. Chaque soirée va enregistrer la prestation de cinq (5) chorales.

« Kin Réalités » sous les pellicules

Collection de films documentaire de création, « Kin Réalités », qui est un projet collectif de trois sociétés de production congolaise, sera à la Une les 25 et 26 aout 2016 à l’Institut Français de Kinshasa, Halle de la Gombe. Les réalisateurs de Bimpa Productions, Clarimage et Uniproc témoignent des réalités de Kinshasa. Santé, football, transports, écologie, habillement sont quelques-uns des thèmes abordés.

Tout commence le 25 aout prochain à 19 heures à la Halle de la Gombe avec le documentaire « Combattant » de 23 minutes de Jules Koyagile. Pour l’histoire, en pleine crise politique pré-électorale, Audon et ses compagnons « combattants », partisans du plus grand parti de l’opposition du pays, discutent de l’avenir qu’ils souhaitent pour leur pays.

Pour cette soirée, « Tabou » de Nelson Makengo sera le deuxième sur la liste. Tabu, vendeur ambulant d’aphrodisiaques, parcourt Kinshasa pour écouler ses marchandises. Le film nous fait voyager dans le monde des racines et des poudres ç la rencontre des hommes qui cherchent à tout prix à sublimer et la performance sur le terrain.

« Trafiquants de pains noirs » de Fabrice Kalonji, un document de 52 minutes. Alors qu’à Kinshasa la demande de pains noirs (le charbon de bois, autrement appelé « la braise », ou  Makala ne fait que accroitre, le vieux et ses potes, trafiquants de pains noirs, transforment des forêts en cimetières d’arbres pour répondre à ce besoin.

Pour le vendredi 26 aout, « Kitendi » de Okoko Nyumbaiza de 26 minutes relate l’histoire de « Kidoda », comme la grande majorité des autres sapeurs, s’investir à fond. Malgré sa situation précaire, il s’échine à trouver des vêtements tape-à-l’œil.

« Matolo », une docu de Fifi Solange Kabeya, qui raconte le récit de Hulk, chargeur de taxi dans la commune de Bandalungwa. Père de quatre enfants, il est par ailleurs, accro à la drogue. Hulk n’a pas de domicile fixe, et il doit souvent dormir à la belle étoile.

52 minutes suffiront pour voir « A Balola », qui est un célèbre animateur du Fc Renaissance, l’une des équipes les plus populaires de Kinshasa, affiche à chaque match sa passion, en dansant sur un pylône du stade Tata Raphael.

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse