Les Francofolies de Kinshasa revoient à la hausse les ambitions

par -
0 612
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Il n’y a plus de doute, c’est confirmé. Après lMontréal, Spa, Kinshasa va accueillir enfin, la première édition africaine des « Francofolies de Kinshasa » du 7 au 13 septembre 2015. « Les Francofolies de Kinshasa, un projet citoyen, vecteur de développement et d’actions éducation et de formation, d’actions sociales et humanitaires », voilà le thème retenu pour cette première en Afrique, qui va réunir les artistes venant de divers horizons.

Au menu, plusieurs activités sont prévues. Dans le cadre de son programme Francos des enfants et Francos juniors qui est destiné aux enfants de 6 à 9 ans et de 10 à 13ans, ce festival compte réunir en collaboration étroite avec le gouvernorat de la ville à peu près quatre mille élèves venant des écoles de quatre districts de la capitale, à savoir Tshangu, Funa, Mont Amba et Lukunga.

D’un projet à un autre, les techniciens congolais seront en stage de prise de son, coaching technique pour les candidats ingénieurs du son par équipe d’Arto, formation à l’entretien et à la gestion technique du matériel, il est prévu également une participation à un des festivals majeures en Belgique…

Soutien au projet culturel, Les Francofolies se sont engagé à finir des travaux de classe de perfectionnement musical et structure de formation pour les femmes du centre M’Eko ainsi que la valorisation de plusieurs disciplines artistique. Sur le plan sanitaire, ce projet ouvre la brèche à la lutte contre le sida et les actions seront menées sur les actions de sensibilisation contre le paludisme. Sur ce dernier, les stars congolaises du ballon rond, musicales, … ont été associées à cette démarche pour sensibiliser sur la malaria.

Pour le Ministre Provincial de la Culture, il est normal que les Francofolies en Afrique commencent à Kinshasa. «C’est particulier, parce que la capitale africaine de la culture va présenter ce qu’il a de particulier, une ville qui reprend sa place dans le concert des grandes mégapoles du monde », a-t-il ajouté lors de la conférence de presse de confirmation de ce festival.

Jean Steffens, Directeur du festival, est très heureux de revenir à Kinshasa après une édition ratée en 2014, « nous avons le plaisir de revenir, l’édition ratée nous a permis de comprendre un certain nombre de réalités pour mieux organiser cette édition 2015».

Ville créative de l’Unesco, la Rumba dans le patrimoine mondial de l’Unesco,… tous ces projets entre dans le cadre des ambitions des Francofolies qui n’ont pas hésité de solliciter le Centre Wallonie Bruxelles (Cwb) par rapport à son expertise en matière de culture à Kinshasa. « Le Cwb est heureux d’être sollicité et cet évènement nous permettra sans doute de valoriser et de célébrer les amitiés entre la Belgique et la RDC », a déclaré à son tour Kathryn Brahy, Délégué Wallonie Bruxelles. Le souhait de Madame Thérèse Olenga, c’est de voir ce festival de partage et de découverte s’inscrire dans la durée en RDC.

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse