Les deux premiers Best of the Best: Papy Kerro et Nadia Muamba paralysent Bukavu

par -
0 1484
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

« Aucun évènement de ce genre n’est arrivé à Bukavu depuis un long moment », commente une source sur place qui a vécu en live l’arrivée de ces deux jeunes talents,  premier et deuxième à la 2ème édition de la télé-réalité Vodacom best of the best.

Le vendredi 21 août 2015dernier, la ville de Bukavu a connu une ambiance tout à fait inhabituelle. Les propriétaires des magasins, boutiques, dépôts, pharmacies, shops, et autres officines ont mis les cadenas pour aller célébrer le retour  de leurs  jeunes gagnants : Ussenyi Kapita, autrement dit Papy Kerro, gagnant du grand prix et sa poursuivante directe, Nadia Muamba.

«Wewa », taxi, taxi-bus, « tshukudu », accompagnés d’une foule chantant et dansant pour honorer les performances de ces enfants de la province qui ont obtenu le gros lot.

Bukavu s’arrête pour honorer les gagnants !

 

Tôt le matin, les habitants de ce chef-lieu de la province du Sud-Kivu n’avaient qu’une seule direction à prendre, l’Aéroport de Kavumu pour aller accueillir les stars, désormais de cette province. Un retour annoncé avec pompe par les médias locaux, a secoué les enfants, jeunes et vieux. Rameaux et habits à la main, il est 13 heures quand l’avion en provenance de Kinshasa atterri. C’était la folie de joie, confirme cette source. A leur descente de l’avion, accueilli par la délégation du gouvernorat, les deux candidats n’ont pas pu trainer parce qu’à l’extérieur de l’enclos de l’aéroport de Kavumu, l’adrénaline du grand public ne faisait que monter.

L’engouement a été tellement monstrueux à ses yeux, à telle enseigne que Papy Kerro a versé les larmes, avant de remercier les organisateurs de ce jeu concours, puisqu’affirme-t-il, qu’ils sont partis de là comme des tomates dans un carton, ni vu ni connu, mais aujourd’hui, c’est tout une ville qui s’arrête pour les congratuler ».

La rentrée de Papy Kerro à « Jérusalem » 

La poussière qui s’est entremêlée aux cris et chants en swahili n’était qu’une drogue qui a permis à certains de suivre la caravane tout au long de 30 kn qui séparent l’aéroport au centre-ville.

Les klaxons ont retentis dans les trois communes qui composent Bukavu (Bagira, Ibanda et Kadutu populaire). De l’entrée de Bagira à la Place de l’Indépendance, de l’avenue Lumumba à la Nyawera, en passant par le rond-point Vangu en traversant l’ancienne Coopérative pour chuter au Bureau Vodacom, les Congolais de ce coin de la République ont prouvés qu’ils avaient des yeux très attentifs sur ce qui s’est passé à Kinshasa durant 10 semaines de maquis, synonyme de 10 primes de compétition Best of the best.

De la mi-journée jusqu’aux heures tardives, cette rentrée triomphante est perçue comme celle de Jésus dans la ville de Jérusalem. Heureusement, le Christ n’avait que la parole divine et les miracles, mais Papy Kerro, lui, a dans ses poches, la bagatelle somme de 100 mille dollars et un contrat de production professionnelle. Comme il l’a fièrement dit en lingala lors de la finale au Théâtre de verdure, « soki na gagner l’argent wana, nakosombaba palais », entendez par là, «  si je le gagne, je vais acheter les parcelles ». Donc, Bukavu prépare-toi à recevoir un nouveau propriétaire !

Réception d’honneur du gouverneur

A Kinshasa en mission, Marcelin Cishambo, malgré la présence de ses émissaires à l’aéroport de Kavumu, a promis d’organiser une réception d’honneur, question de les féliciter au nom de ses administrés. Et cette rencontre va intervenir mardi avant le grand show de restitution prévue ce samedi  28 août.

L’histoire de la télé-réalité en RDC renseigne qu’aucune ville congolaise n’a eu à remporter les deux premières places dans une même édition, voilà une nouvelle motivation pour cette population, apprends-t-on, de rester accrocher aux éditions prochaines pour donner encore à cette ville de nombreux gagnants.

(Onassis Mutombo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse