Les artistes-musiciens décédés au mois de septembre d’une certaine année

par -
0 295
Bakunde Pablo, attablé avec sa femme
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Nous ouvrons là une nouvelle rubrique qui nous permettra de fouiller continuellement  et chaque mois dans les archives pour essayer pour essayer de parler de celles ou ceux qui, de leur vivant, ont imprimé une note agréable  dans  l’évolution de la musique congolaise. Pour ce mois de septembre, nous démarrons avec un nom qui a fait fureur et a fait danser des mélomanes à travers le monde.

Il s’agit du percussionniste BAKUNDE LUMBE, connu sous son nom de scène d’ILO PABLO qui a quitté le monde des vivants depuis le 20 septembre 2011.

           

Recruté en 1974 pour remplacer à pied levé le percussionniste Meridjo Belobi Nkerme après sa déportation à Ekafela, lr nouvrau venu Ilo Pablo s’était distingué par sa sérénité et son calme à la batterie au sein de l’orchestre Zaïko Langa-Langa.
Mais avant cela, il a été batteur tam-tam au sein du groupe « Chem-Chem Yetu » avec Oscar Matusongwa, Crispin Lukoki,  Maitre Nono Manzanza , Basunga. On retiendra qu’avant d’intégrer le groupe « Zaïko Langa Langa », Ilo Pablo était batteur dans le groupe de la chanteuse  Etisomba Lokindji.

Marié, il était père d’une famille nombreuse et en bosseur il était classé comme l’auteur de plusieurs chansons à succès au sein de l’orchestre « Zaïko Langa-Langa » dont : Ando (1974), Alekenda (1976), Libota (1977), Matata (1977), Feti (1978), Mangobo (1978), Princesse Samura (1982), Matshi ya Ilo (1986), etc

   ( Kingunza Kikim Afri & Tony N’Koko Kuntuala )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse