Légitimité des institutions : Voici la vérité de la majorité

par -
0 513
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les institutions de la République ont – elles  basculé dans l’illégitimité ? La question suscite polémiques, défection et même  fantasme dans la classe politique. La thèse fortement soutenue dans certains milieux de l’ opposition laisse croire que le non renouvellement des institutions par voie électorale a de fait entrainé ces dernières dans l’ illégitimité.

Faux, rétorque la majorité présidentielle. D’ après les négociateurs de la MP qui étaient ce lundi en conférence de presse à l’ hôtel du fleuve, les animateurs de toutes les institutions jouissent  aussi bien de la légalité que de la légitimité. « Qui confère la légitimité », s’ interroge Me Nkulu, un des délégués de la majorité au centre interdiocésain. Pour lui, ni le rassemblement, ni la société civile encore moins l’ accord du 31 décembre, n’ ont la compétence légale de légitimer une institution.

“Le peuple, c’ est le souverain primaire qui confère à un groupe de personnes le pouvoir de vouloir et de faire”, explique pour sa part, Aubin Minaku, secrétaire général de la MP

Juriste chevronné, Me Nkulu affirme que seule la constitution confère la légitimité aux institutions ainsi qu’à leurs animateurs. Il  oppose à quiconque les articles 103 et 105 pour les chambres parlementaires et l’ alinéa 2 de l’ article 70 de la constitution pour la présidentielle, lesquels articles consacrent la continuité des institutions tant que les élections n’ auront pas été organisées pour les renouveler. Pour la majorité présidentielle, le cap doit être mis sur l’ organisation des élections. La MP demande au rassemblement de mettre de l’ eau dans son vin question de faire avancer les discussions et aboutir à des élections crédibles et apaisées.

Jean Pierre Kayembe

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse