Lecture du temps: Le gouvernement appelé à valoriser l’art congolais contemporain

par -
0 840
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le président de l’Association internationale des critiques d’art AICA/RD Congo, Charles Tumba Kekwo a appelé jeudi, à Kinshasa, le gouvernement congolais à valoriser l’art congolais contemporain, dans une déclaration faite à l’Agence Congolaise Presse, en marge d’un forum tenu dans la capitale congolaise sur le thème  « l’acte de lecteur et théorie de l’effet esthétique en RD Congo».

Tumba Kekwo qui a demandé aux dirigeants congolais de trouver un financement en la matière et des structures de formation des artistes-plasticiens notamment, a d’autre part, salué la performance de l’art populaire congolais, précisément des artistes peintres qui font actuellement la fierté et l’honneur du pays, chaque fois qu’ils se présentent sur le marché international de l’art.

De son côté, le secrétaire général de l’AICA/RD Congo, Bruno Ilunga a fait un regard critique sur la première biennale d’art contemporain  « Yango » à Kinshasa en décembre 2014, affirmant que cette première édition a connu une participation pluridisciplinaire et un succès éclatant par l’affluence d’un public non habitué à ce genre d’activités.

Il est revenu sur l’artiste David Kazadi dont le vernissage a utilisé cinq mille trois cents bouteilles pour expliquer le circuit de la consommation de l’homme sur une structure métallique transformée en œuvre d’art. Toute œuvre de l’installation est une énigme et dégage l’aspect de langage, a-t-il conclu.

Journées portes ouvertes de l’Institut des musées nationaux du Congo

L’Institut des musées nationaux du Congo « IMNC », un service spécialisé du ministère de la Culture et des Arts organise le 18 mai prochain des journées portes ouvertes à l’intention du public à l’Institut des Beaux-arts dans la commune de la Gombe, à Kinshasa, dans le cadre de la célébration du 45ème anniversaire de l’IMNC et de la Journée internationale de la culture.

Le directeur général de l’IMNC, Joseph Ibongo qui l’a confié jeudi à l’ACP a indiqué que ces journées seront marquées par plusieurs activités dont une conférence axée sur le thème   « Culture moteur de développement ».

L’IMNC veut par ces journées, permettre au public de découvrir les objets d’arts traditionnels et modernes conservés dans ce lieu, a renchéri Ibongo. Trois cent cinquante agents et cadres travaillent dans huit musées installés à Kinshasa et en provinces, indique-t-on.

(St. Hervé M’BUY)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse