Le vendredi 4 septembre au Jardin botanique de Kinshasa

par -
0 526
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Fondation Mwimba Texas sensibilise les élèves albinos et non albinos

Dans trois semaines environ, c’est la rentée scolaire pour le cycle maternel, primaire et secondaire sur toute l’étendue de la République démocratique du Congo. C’est un événement important dans la vie de la nation car le domaine de l’éducation préfigure l’avenir du pays.

La Fondation Mwimba Texas est respectueuse d’une tradition qui veut qu’à chaque rentrée scolaire elle réunisse les élèves albinos et non albinos accompagnés de leurs géniteurs ou leurs tuteurs afin de les conscientiser et de les sensibiliser. Ceci pour que les albinos comme les non albinos extirpent de leur mentalité des préceptes ou des légendes faux, farfelus et fantaisistes  qui se racontent autour des personnes vivant avec albinisme.

En effet, il n’est pas rare de voir dans plusieurs écoles des élèves albinos subir de la pire discrimination. Au cas où l’élève albinos n’a pas la robustesse mentale, il perd facilement pied et cela peut influencer son échec scolaire.

Ainsi, à la veille de la prochaine rentrée scolaire, la Fondation Mwimba Texas tient le vendredi 4 septembre 2015 une grande manifestation de sensibilisation et de conscientisation à la grande salle de réunion du Jardin botanique de Kinshasa en faveur des élèves albinos et non albinos. Il sera remis à chacun un kit de fournitures scolaires (cahiers, stylos, lattes, règles, crayons équerres, …). Ajouter à cela des produits pharmaceutiques (crèmes solaires, alcool iodé, daquin) et non pharmaceutiques (chemises manches longues, chapeaux, …) en vue de protéger leur peau qui est si sensible aux rayons solaires. Et lorsque la peau n’est pas suffisamment protégée, l’albinos est exposé au cancer de peau, une maladie qui ravage fréquemment les personnes atteintes d’albinisme. A Kinshasa, des statistiques ont établi que cette maladie cause la mort d’au moins trois à quatre albinos par trimestre.

Des partenaires à la rescousse de la Fondation Mwimba Texas

L’organisation des manifestations de ce genre implique toujours des moyens logistiques, matériels, financiers énormes. La Fondation, n’ayant pas de solides assises financières, bénéficient des aides philanthropiques des partenaires traditionnels. Le premier d’entre eux est la Fondation Gertler qui prend en charge les frais scolaires et académiques de 20 (vingt) élèves et étudiants albinos du cycle tant maternel, primaire, secondaire que supérieur et universitaire. C’est un acquis important dans la mesure où les parents ou tuteurs de ces élèves et étudiants n’ont plus le souci de la paie des frais y afférents jusqu’à la fin de leurs études.

Il y a aussi d’autres partenaires tels que Vitmilk, l’agence KPM Cargo, Délégation Wallonie-Bruxelles, le Lion’s Club, le Centre Ophtalmologique de Masina (COM).

C’est pourquoi tous ceux qui ont le souci d’aider les albinos n’ont qu’à emboiter le pas à ces partenaires. Ils peuvent le faire dans la limite de leurs moyens. Ces aides peuvent être en nature, en espèces sonnantes et trébuchantes ou autres.

Et la main qui donne doit le faire avec un sentiment altruiste en lieu et place de maugréer et de dire n’importe quoi. C’est un geste volontaire, spontané.

La causerie morale de Mwimba Texas

Il va de soi que dans le programme de la manifestation de ce jour-là, Mwimba Texas a toujours tenu une causerie morale à l’assistance où il a toujours rappelé que la personne atteinte d’albinisme n’est pas différente d’une personne normale. D’où, la société n’a pas le droit de stigmatiser les albinos, de les rejeter, de les tuer, de les mutiler, … Concernant les élèves albinos, Mwimba Texas a toujours plaidé pour que dans les classes ils puissent bénéficier des conditions optimales de travail. Par exemple, ils doivent toujours être placés aux premiers bancs de la classe parce que leur vision est fort limitée.

Dans sa verve oratoire, Mwimba Texas répète toujours les mêmes choses pour que la mémoire collective retienne ces principes qui sont si essentiels et importants dans une société qui se dit équilibrée. Ne dit-on pas que la répétition est la mère des sciences ?

Le programme de la manifestation prévoit également des saynètes, des chants dont le tube du moment intitulé « Etre né albinos n’est pas un péché », une composition de Fiston Oso Tundu et Mike. Dans un avenir proche, un clip de la chanson sera fait.

(D.L.  )             

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse