Le Sondage « Echos d’Opinion » présente : Les Institutions et les partis politiques les mieux côtés

par -
0 578
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les résultats obtenus au premier tableau plébiscitent, dans l’ordre décroissant, le Sénat en première position avec 71. Il est suivi par les FARDC 68 ; la PNC 62,7 ; la Cour constitutionnelle 60 ; la CENI 57 ; le Gouvernement 54 ; la Cour des Comptes 52,5; le Conseil National de l’Audiovisuel 51; l’Assemblée nationale 50,8 ; et la Cour Suprême ferme la marche avec 50,2.

L’année 2016 étant celle de bilan, comme il convient de le rappeler, Echos d’Opinion a résolu de faire passer tous les secteurs de la vie sous l’évaluation du baromètre populaire. Cette fois-ci, il s’est intéressé à la gestion des Institutions et à la crédibilité des partis politiques. Si d’un côté les institutions affichent une apparence de stabilité, leur gestion est un sujet à caution. D’autre part, les partis politiques ont, de leur côté, fait étalage des discordes de tous genres qui les minent, créant l’instabilité et la division en leurs seins et mettant en jour l’incapacité de la classe politique à s’accorder sur un point donné, quel qu’il soit.

La situation de morosité, d’incertitude du lendemain et de menaces des troubles provoquée par la perspective de l’organisation des élections générales pendant l’année en cours, justifie la démarche initiée par l’Institut d’études politique et sociale et de sondage d’opinion. Car, de la bonne santé des institutions et des partis politiques, dépend, en grande partie, la bonne marche du pays. La démarche permet également à tout observateur averti de se faire l’idée sur des qualités intrinsèques de la personne qui tient les commandes de telle ou telle autre institution, de tel ou tel parti politique pour mériter ou non la confiance du peuple au moment où celui-ci aura à faire son choix.

Les FARDC et la police s’ajoutent

Le Sondage « Echo d’Opinion » a soumis aux enquêtés la liste des institutions auxquelles ont été ajouté les Forces Armées de la République Démocratique du Congo et la Police Nationale Congolaise. Chacun parmi les sondés avait la possibilité de pointer le nombre des institutions qu’il considère pour les mieux gérées à ses yeux. Le nombre restreint des institutions nous a permis de les énumérer toutes à l’exception du Président de la République.  De deux, les sondés ne devraient reprendre que les noms des dix institutions ayant recueilli les suffrages au-delà de cinquante pourcent. Soit les dix institutions les mieux cotées.

Au tableau n°2 consacré à la question de savoir comment les Congolais jugent la manière dont chaque institution s’acquitte de ses obligations, le Sénat de Léon Kengo wa Dondo recueille 71 d’opinion favorable, le plaçant en tête du classement. La gestion transparente instaurée au sein de la Chambre haute du parlement, l’équilibre dans la prise de la parole au cours des débats en plénières et la pleine liberté de l’exercice démocratique sont autant d’atouts qui ont milité en sa faveur. Les Forces Armées de la RDC (FARDC) occupent la deuxième position avec 68 des suffrages exprimés. L’institution dirigée par le Général major Etumba sous le leadership du Président de la République et commandant suprême des FARDC, est appréciée pour sa montée en puissance et les performances réalisées dans les différents fronts auxquels les FARDC sont engagées. Actuellement, on rencontre moins des militaires en tenue dans les rues. Ce cantonnement des Forces combattantes dans les camps militaires rencontre l’approbation de Congolais.

La Police Nationale Congolaise est classée en troisième position des Institutions les mieux gérées en RDC. Comme dans le cas des FARDC, sous le leadership de Chef de l’Etat et commandant suprême de la PNC, le commissaire général Charles Bisengimana a su transformer l’image du policier congolais devenu plus professionnel et plus proche de la population. Elle recueilli 62,7 d’opinion favorable.

La Cours constitutionnelle crée la grande surprise

La jeune Cours constitutionnelle créé la grande surprise en se hissant en quatrième position avec 60 des voix favorables dans l’opinion congolaise.  En effet, les Congolais jugent la Cours constitutionnelle comme un mécanisme indispensable pour couper court aux interminables palabres de la classe politique congolaise qui n’est jamais parvenu à trouver un consensus par elle-même sur n’importe quel point. En témoigne l’arrêt pris à la suite de la requête introduite par la CENI, et grâce auquel le Gouvernement est parvenu à nommer les Commissaires généraux pour la gestion transitoire des nouvelles provinces issues du dernier découpage territoire. 57 des Congolais se sont prononcés en sa faveur.

La Commission Electorale Nationale Indépendante (CENI) obtient 57 des suffrages exprimés suite à une gestion jugée transparente du processus électoral, telle qu’instaurée par l’actuel président de cette institution d’appui à la démocratie et à sa volonté de conduire le peuple aux élections dans le meilleur délai. Elle a été classée.

Le Gouvernement arrive en 6ème place obtenant 54 des suffrages suite à stabilité du cadre macroéconomique et celle des prix sur le marché, malgré le léger décrochage observé ce dernier temps du franc congolais sur le marché de change. La Cour des Comptes se classe en 7ème position avec 52,5 pour s’être régulièrement acquittée de son devoir de déposer ses rapports au Bureau de l’Assemblée Nationale.

En huitième position arrive le CSAC, qui obtient 51  pour ses rappels à l’ordre aux organes des médias qui tentent d’œuvrer en marge de la déontologie et de l’éthique.  L’Assemblée Nationale est classée en neuvième place en recueillant 50,8 des suffrages pour sa volonté de privilégier le consensus à chaque fois que doit être votée une loi importante.  Enfin, la Cour Suprême qui a obtenu 50,2 et ferme la marche du podium pour avoir réussi à valider et régler les contentieux électoraux des scrutins organisés en 2006 et 2011. Elle est classée 10ème.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse