Le Rassemblement adhère à l’accord

Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

*Il s’agit de 38 partis politiques membres de la Coalition Unana/Maï-Maï et Alliés « CUMA » qui sont concernés

Quelle que soit la dureté de cœur, les nerfs finissent par lâcher ! Au Rassemblement, la voie de la raison a sonné au sein des 38 partis politiques membres de cette plate-forme qui ont rejoint la voie de la paix. Au lieu de concocter des plans de déstabilisation contre leur pays, la République démocratique du Congo par la violence, Willy Mishiki, déconsidéré comme menu fretin par certains, a accompagné les siens à apposer leurs signatures au document histoire du mardi 18 octobre 2016, dit Accord politique pour l’organisation d’élections apaisées, crédibles et transparentes en Rdc. Le lieu indiqué est le bureau de la facilitation qui jonche le Boulevard du 30 juin à la hauteur de l’avenue Batetela, dans la Commune de la Gombe.

Peu avant d’entendre la voie de la raison, Willy Mishiki, membre du Conseil de Sages du Rassemblement et Coordonnateur de la Coalition Unana/MaïMaï et Alliés « CUMA », avait par la voie d’une correspondance, saisi le Président dudit Rassemblement, en l’occurrence Etienne Tshisekedi, en vue de la convocation de la réunion extraordinaire du conseil des sages, en examen de l’Accord politique de la Cité de l’Union africaine.

Sa lettre adressée à Tshisekedi

Dans une colonne, il évoque ce qui suit : «  En effet, l’heure est grave comme vous ne cessez jamais de le dire. Il est temps que nous prenions des décisions parfois courageuses, douloureuses et impopulaires pour éviter le chaos au pays et faire de sorte que la date du 19 décembre 2016 soit un jour normal de l’année », indique la correspondance du 27 octobre 2016.

Par cette lettre, Willy Mishiki a pris son courage de deux mains, pour affronter la voie de la paix en abandonnant la voie de la violence, tout en réitérant son appartenance au Rassemblement, au sein duquel, il dénonce les vautours qui ont pris en otage Etienne Tshisekedi, demandeur par excellence du Dialogue. Il est considéré à tort comme une blanchisserie par les mêmes vautours du Rassemblement.

Faisant allusion au Sommet de Luanda, le Prince William Mishiki invite les autres membres du Rassemblement à considérer les conclusions de ce mini-sommet qui devraient les interpeller sur un éventuel isolement diplomatique africain, malgré leurs efforts diplomatiques auprès des décideurs africains.

« Monsieur le Président, nos bases politiques estimant que nous pouvons nous approprier cet Accord avec une certaine dose du Rassemblement en vue de mener un combat en interne, à réaliser nos préalables notamment la libération des prisonniers politiques et d’opinion, améliorer le social des congolais une fois que la gestion du Gouvernement nous serait confiée et éviter à notre peuple un autre bain de sang », tels sont les vœux les plus ardents de leurs bases dont ils sont porteurs auprès de la haute autorité d’Etienne Tshisekedi.

Ceci étant, le pan se dévoile d’un plan machiavélique du Rassemblement à faire couler le sang au prix du pouvoir démesuré. Les propos de Willy Mikishi fut-il, qualifié de menu fretin, mais au Rassemblement argumente-t-il, il a apporté sa voix pour faire entendre la raison de la nécessité de la médiation menée par la Conférence épiscopale nationale du Congo (Cenco), en vue de décrisper la situation.

« Nous sommes 38 partis politiques et regroupement alliés du Rassemblement et nous allons ratifier l’Accord issu du Dialogue politique. Cela ne veut pas dire que nous avons quitté le Rassemblement. Nous sommes toujours dans cette plateforme. Mais, nous allons adhérer à cet Accord. C’est une démarche que nous avions commencée depuis longtemps au sein du Rassemblement. Et cela va nous permettre de mener un combat à l’intérieur de cet Accord d’autant plus que nous avons constaté qu’on a été isolé diplomatiquement au niveau africain, notamment », a-t-il justifié l’adhésion à l’Accord de la Cité de l’Union africaine.

Cependant, du fait que la Primature revient à l’opposition, il est claire de saisir l’opportunité de mener le combat à l’interne en faveur de la libération des prisonniers politiques.

C’est à juste titre que les analystes et observateurs de la scène politique congolaise ne cessent de s’interroger, si la nécessité de l’opposition de conduire la Primature ne se résume qu’à la libération de leurs prisonniers politiques, équivaudrait à se moquer de tous les Congolais qui attendent les défis que l’opposition une fois à la commande doit relever plutôt que de distraire l’opinion.

« Il est vrai que cet Accord n’est pas parfait. Mais, nous avons obtenu des garanties de mise en place du nouveau gouvernement que nous allons piloter. Nous en profiterons pour libérer les prisonniers politiques tels que Eugène Diomi Ndongala, mais aussi pour rapatrier les exilés politiques comme Moïse Katumbi, Roger Lumbala et autres. C’est une volonté politique et républicaine qui nous pousse à le faire parce qu’on ne veut pas que le pays plonge dans le chaos. Il nous faut à tout prix épargner le pays d’un bain de sang », a déclaré William Mishiki.

La démarche étant salutaire, étant donné qu’une frange du Rassemblement reconnait la nécissité de leut isolement diplomatique en ce que, l’Accord politique a été salué par toute la communauté internationale, bien qu’isolement certaines personnalités ayant des affinités personnelles avec certains membres du Rassemblement se comportent comme tel, donnant l’impression que l’Accord n’a pas crée l’inclusivité, au point de réclamer un second dialogue. A cet effet, William Mishiki précise qu’il n’y en aura pas pour l’instant, bien que le dialogue est permenant dans une démocratie.

Autant, dans les jours qui suivent, a-t-on appris, d’autres membres du Rassemblement, qui ont compris la nécessité d’éviter un bain de sang, commencent à prendre fait et cause pour l’Accord du 18 octobre 2016. Par ailleurs, certaines indiscrétions nous apprennent que Gabriel Mokia, aurait apposé sa signature à l’Accord. Dossier à suivre !

(Pius Romain Rolland)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse