Le prophète Olivier est formel : « Les serviteurs de Dieu doivent cesser d’imposer des montants de collectes aux fidèles »

par -
0 1182
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le prophète Olivier (voir photo ci-contre) exhorte les serviteurs de Dieu à cesser d’imposer des montants de collectes aux fidèles. Depuis son appel par l’Eternel, lundi 12 février 2001, en effet, il ne cesse de déplorer le trop plein                                                                                                                       de prophètes qui n’ont aucune alliance avec Dieu. « Ils disent des choses passées, mais sont incapables de prophétiser véritablement de la part de Dieu », a-t-il dit. Depuis quelque temps, à Kinshasa, des bouches non autorisées établissent un lien entre la personne du prophète Olivier et telle ou telle autre église locale. L’intéressé est formel, s’adressant notamment à la presse : « Avant son appel, le prophète Olivier n’a pas été fidèle d’une église quelconque. (…) Je ne m’adonnais même pas à la prière, au regard des pratiques inondes qui n’honore pas Dieu. (…) », a-t-il confié. Le prophète, l’un des deux Oliviers, n’a donc pas de père ni de directeur spirituel, une pratique courante à Kinshasa. Il supervise le Temple Mwana Mwasi na Siona, Mongombo (Fille de Sion, Havre de paix), situé sur l’avenue Dispensaire II au quartier II à Masina. Entre 2001 et 2013, l’accomplissement des prophéties n’a fait qu’amplifier la renommée du prophète Olivier. En son temps, il avait prévenu : la maison communale de Kimbanseke serait délocalisée, de la route du cimetière pour le boulevard Lumumba, à Kingasani ya suka ; les autorités du pays détruiraient le marché Hindou (jadis situé à l’entrée du site de l’aéroport de N’Djili) ; un avion raterait son vol à Kingasani et ferait des dégâts ; des élections démocratiques seraient tenues en RD Congo, et d’extrêmes contestations postélectorales s’en suivraient ; un président de l’Assemblée nationale serait démis en RD Congo, le Premier ministre Gizenga passerait le relais à un de ses proches, en l’occurrence Adolphe Muzito…. Un grand activiste de l’église du réveil périrait à Kinshasa et des foules lui rendraient un dernier hommage ; un président serait chassé de Centrafrique et fuirait en prenant transit en RD Congo ….

(Payne)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse