Le « Prix de reconnaissance du gouvernement » décerné aux responsables de l’ICCN

par -
0 448
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Pour avoir amélioré le Tourisme au Parc de Virunga

Le « Prix de reconnaissance du gouvernement » décerné aux responsables de l’ICCN

Le directeur général de l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN), Cosma Wilungula, le chef du site du Parc national des Virunga, Emmanuel De Merode, et le chef du secteur-sud de ce parc, Innocent Mburanumwe ont été primés pour leurs efforts dans la promotion de la valeur éco systémique de ce patrimoine mondial de l’UNESCO. Ils ont reçu dimanche 29 mai des mains du ministre du Tourisme le « prix de reconnaissance du Gouvernement ».

Le même prix a également été décerné au chef de la collectivité de Bwisha (Ruthsuru), le Mwami Ndeze Dieudonné.

Selon le ministre de Tourisme, Elvis Mutiri, ce prix constitue une marque de reconnaissance du Gouvernement  pour les efforts consentis par ces quatre personnalités pour améliorer le tourisme dans le parc national des Virunga.

« Cette reconnaissance couronne les efforts de l’amélioration de la gouvernance, le marketing intensif déployé au niveau international et les efforts consentis pour améliorer la biodiversité du site des Virunga », a notamment déclaré le ministre lors d’une cérémonie officielle de remise de ce prix à Goma.

Pour sa part, le directeur de l’ICCN a dédié ce prix aux gardes de parc ayant perdu leur vie dans la sécurisation de ce site, classé Patrimoine mondial de l’UNESCO.

« Plus de cent cinquante gardes ont perdu la vie afin de pouvoir sauver ce site. Le prix qui nous est rendu aujourd’hui est également une contribution à un effort pour que les Congolais puissent recevoir ce qu’ils méritent, c’est à-dire, la valorisation des ressources d’un des plus grands pays du monde », a-t-il soutenu.

En mars dernier, le New York Times avait classé le parc national des Virunga 19ème sur la liste des 52 meilleures destinations touristiques au monde.

Le numéro vert de l’ICCN

Rappelons par ailleurs que pour protéger le parc national des Virunga constamment sous la menace des braconniers et des pêcheurs illicites, l’Institut congolais pour la conservation de la nature (ICCN) avait mis en service un numéro vert, le 0993556000, que la population riveraine pourra utiliser pour lancer des alertes lorsqu’elle remarque une activité illicite dans le parc.

Ce numéro vert est une action du projet de gestion et d’accompagnement des riverains du parc des Virunga. Ce projet vise à créer des activités socio-économiques en faveur de ces habitants et espérer que ces derniers participeront activement à la protection du parc.

Créé en 1925, le parc des Virunga est le plus ancien parc national de la RDC. Il abrite une très grande diversité d’espèces végétales et animales : plus de 2000 espèces de plantes supérieures, 218 espèces de mammifères, 706 espèces d’oiseaux, 109 espèces de reptiles et 78 espèces d’amphibiens y ont été recensées. Ces espèces comprennent notamment 3 espèces de grands singes, dont un tiers de la population mondiale du Gorille de montagne.

Mais cette aire protégée est régulièrement la cible des braconniers. Elle regorge également des gisements pétroliers qui attisent l’appétit des exploitants industriels.

(Altesse Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse