Le PPRD rend hommage à feu le gouverneur Jacques Mbadu

par -
0 152
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

 

Le Parti du Peuple pour la Reconstruction et la Démocratie (PPRD) a rendu, ce lundi 06 août 2018, au siège du parti, les derniers hommages à  feu le Gouverneur Jacques Mbadu Situ,  du reste haut cadre de cette formation politique.

A ce rendez-vous, ils étaient venus plusieurs centaines, les hauts cadres du parti présidentiel, membres du bureau politique, du conseil national, du comité exécutif national, le cabinet du Chef de l’État et sénateurs, les délégués de l’Assemblée provinciale et du Gouvernement provincial ainsi que la notabilité du Kongo Central et la famille biologique du défunt, à rehausser de leur présence cette cérémonie.

Après plusieurs témoignages concordant sur la grandeur de l’illustre disparu présenté comme fin stratège, visionnaire et organisateur, témoignages rendus successivement par le ministre Gaston Musemena, le Gouverneur André Kimbuta, le conseiller politique de feu Gouverneur Mbadu Situ, M. Lungwana et chef coutumier, Mfumu Difima, Emmanuel Ramazani Shadary, Secrétaire Permanent du PPRD, plein d’émotions, a salué le sens élevé d’humanisme et d’organisation de l’illustre disparu, dont les frais funéraires ont été pris totalement en charge par le président national du parti, Joseph Kabila Kabange.

Après les dépôts des gerbes des fleurs par le Secrétaire Permanent et les hauts cadres du parti, membres des différents organes statutaires du parti, la dépouille mortelle de Jacques Mbadu a été conduite au Palais du Peuple, pour les hommages officiels.

Jacques Mbadu Nsitu, mort le 19 juillet 2018 à Kinshasa, est un homme politique congolais. Il est le gouverneur de la province du Kongo Central et a été le gouverneur de cette province, anciennement Bas-Congo, d’octobre 2006 jusqu’au 27 janvier 2007 puis réélu le 31 octobre 2012. Il est membre du PPRD, parti leader de la majorité présidentielle. Le 31 octobre 2012, Jacques Mbadu Nsitu devient le 31e gouverneur de la province du Bas-Congo (aujourd’hui Kongo central), indique Wikipédia. L’ancien sénateur, qui postule en indépendant avec pour colistier Matubuana Nkuluki Atou bat au second tour le ticket Déo Nkusu Bikawa / Mulatu Puati Jean-Marie, investis par le parti de la majorité présidentielle, le PPRD. Il revient à la tête de cette province après l’avoir dirigée brièvement pendant 3 mois (octobre 2006 à janvier 2007). Il réintègre par la suite le PPRD2.

Lors de sa prise de fonction en 2013, à l’issue de son procès contre Déo Nkusu Kunzi Bikawa, il révoque tous les ministres et met en place les chefs de division provinciaux pour assurer le service minimum au sein des ministères. En avril 2013, il investit ses ministres qui sont accompagnés des commissaires provinciaux.

En novembre 2015, il remanie son gouvernement et annonce la dissolution de la REPERE (Régie provinciale d’encadrement et des recouvrements des recettes du Bas-Congo), et révoque collectivement ses 350 agents. Il crée en remplacement la Direction générale des recettes du Kongo central (DGRKC) sur base des recommandations du forum de Kisangani. Il y nomme 189 personnes pour assurer le service minimum en attendant un recrutement. Après 3 mois, se sont ajoutés sur cette liste 64 agents et l’effectif est passé à 253 agents. La plus grande partie des agents licenciés est réintégrée 11 mois plus tard.

Il fait l’objet fin 2016 d’une motion de défiance initiée par 8 députés, qui outre ces licenciements lui reprochent le détournement des rétrocessions (la quote-part des recettes destinée à financer les frais de fonctionnement et les salaires des administrations territoriales), et l’instauration de taxes illégales qui ne bénéficieraient pas au budget de la province. La motion est rejetée, principalement pour des raisons de vice de procédure.

En mai 2017, il remanie de nouveau son gouvernement dont les effectifs passent de 10 à 6 ministres, tous masculins. Il attribue cette restructuration aux difficultés financières rencontrées par le gouvernement face au laxisme de l’organisme chargé de collecter les recettes. Il annonce dans le même temps le licenciement de nombreux fonctionnaires, dont il promet que les arriérés de salaires seront honorés.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse