Le passeport “falsifié” de Katumbi: l’affaire qui fait grand bruit

par -
0 1301
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

De Kinshasa à Bruxelles, l’affaire fait grand bruit. Sur la toile et dans  les forums virtuels, c’est l’info principale du jour.  Mais c’est la libre.be, version digitale du très crédible quotidien belge de langue française qui s’est procuré   le scoop.  Selon son récit non encore démenti, les services belges de migration ont réalisé hier à l’aéroport de Zaventem, un incroyable coup de filet. Ils ont réussi en effet  à mettre la main sur Moise Katumbi, ancien gouverneur de l’ex-Katanga en possession d’un ‘’passeport falsifié’’.

Selon La Libre qui cite Het Laatste Nieuws , un autre quotidien belge néerlandophone de tendance libérale, le problème s’est  posé au niveau de la profession du détenteur de passeport qui serait ”incorrecte”. L’incriminé, ajoute t-on, a été intercepté dans la nuit de mercredi à jeudi de retour d’un voyage en Israël. Selon une source policière, “Une fausse page d’identité avait été jointe à son passeport“,.

Réputé proche des milieux libéraux belges, Moise Katumbi s’est vu délivrer ‘’un permis de séjour temporaire’’, après avoir activé ses relations aux ‘’Affaires étrangères et à l’Office des étrangers’’, précise notre source qui ajoute que l’opposant  dispose de deux semaines pour se procurer des papiers valables à l’ambassade congolaise de Belgique.

Dans un communiqué, le candidat déclaré à la présidentielle du 23 décembre dit être victime d’une manœuvre ourdie contre lui par le régime de Kinshasa.

En mars dernier, le procureur général de la République avait ouvert   information judiciaire, contre l’ancien gouverneur pour « faux et usage de faux » parce qu’il a détenu des documents d’identité congolais pendant une période où il était Italien.

Jean Pierre Kayembe

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse