Le Pam dément les allégations de vol de camion et de détournement de vivres à Kirumba

par -
0 638
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

* L’agence onusienne regrette que Radio Okapi ait publié des informations diffamatoires

Le bureau du Programme alimentaire mondial (Pam) en République démocratique du Congo dément fermement les allégations incriminantes de M. George Muhindo Katsongo, Président de la Coordination de la société civile du territoire de Lubero au Nord Kivu, accusant cette agence onusienne et ses partenaires de détournement et de vente de vivres ainsi que de tentative de corruption.

Bien que le Pam n’ait été qu’indirectement mis au courant de ces graves accusations, renseigne un communiqué de presse réceptionné hier, il a aussitôt diligenté une enquête dès qu’il en a été averti. D’une part, celle-ci démontre clairement qu’aucun agent du Pam, ni aucun de ses camions n’étaient présents, de loin ou de près, lors de la distribution de vivres à Kirumba qui s’est déroulée du 31 juillet au 2 août 2015 par l’entremises de partenaires.

« C’est une pratique courante pour le Pam de recourir à des partenaires pour transporter et distribuer ses vivres. D’autres part, les éléments de cette enquête interne confirment également que ces allégations de détournement et de vente de vivres sont non fondées car toutes les distributions ont été effectuées conformément aux procédures », peut-on lire dans ce document.

De plus, poursuit le communiqué, le Pam regrette que Radio Okapi ait publié sur son site internet et son compte Facebook les informations diffamatoires émises par M. Katsongo sans avoir préalablement recoupé les faits de manière indépendante ou vérifié de manière approfondie les bases de ces graves accusations. Le Pam se désole aussi que le Président de la Société Civile de Lubero ait formulé ces accusations envers le Pam et ses partenaires sans avoir préalablement pris contact avec ses représentants.

« L’objectif principal du Pam en Rdc est de sauver des vies et de porter secours aux personnes les plus vulnérables. Son plus grand souci est que ces personnes soient assistées dans les meilleurs conditions et délais possibles. C’est pourquoi le Pam prend très au sérieux toute allégation de détournement de vivres », ajoute le bureau du Pam dans ce communiqué, invitant les organisations civiles, incluant les médias, à le contacter directement pour lui faire part de leurs observations plutôt que de répandre des rumeurs diffamatoires ou des accusations sans fondements sur la voie publique.

A cet effet, le Pam rappelle aux organisations civiles et aux comités de déplacés qu’il dispose d’un mécanisme d’enquête de vulnérabilité précis et impartial qui aboutit à la sélection des personnes en besoin d’assistance. De plus, il dispose d’un mécanisme de suivi pour vérifier et évaluer ses distributions, et demande que ce soit dans ce cadre que des observations, discussions et contestations éventuelles soient faites.

« Les personnes les plus vulnérables pour qui le Pam et les Autorités travaillent nécessitent l’union des forces de chacun plutôt que la dispersion et la méfiance », conclut le communiqué.

Précisons  que le Pam est la plus grande agence humanitaire qui lutte contre la faim dans le monde en distribuant une assistance alimentaire dans les situations d’urgence et en travaillant avec les communautés pour améliorer leur état nutritionnel et renforcer leur résilience. Chaque année, cette agence onusienne apporte une assistance à quelque 80 millions de personnes dans près de 75 pays.

(Yassa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse