Le ministre Théophile Mbemba suspend le DG de l’ISTA

par -
0 566
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le directeur général de l’Institut supérieur des techniques appliquées (ISTA), le professeur Kasengedia Mutumbe vient d’être suspendu par le ministre de l’Enseignement supérieur et universitaire, le professeur Théophile Mbemba Fundu. Ce, à la suite des troubles qui ont opposé les étudiants de cette institution universitaire aux agents de la Police nationale congolaise. En effet, les étudiants exprimaient leur mécontentement suite à la hausse du taux de change qui est passé de 967 à 1.112 francs congolais, en vue de payer les frais académiques qui s’élèvent à 300 dollars, mais payable en monnaie locale. Mécontents de cette hausse du taux de change, les « mushetumen » (terme courant pour désigner les étudiants de l’Ista), ont opté pour la voie de la violence, afin de trouver une suite favorable à leurs revendications. A l’arrivée des agents de l’ordre sur appel de l’autorité de l’établissement, les étudiants s’en sont même pris aux éléments du général Célestin Kanyama. C’est ainsi que l’on a enregistré quelques cas de blessés à la suite de ces affrontements avec les policiers. Ces événements tragiques ont amené le ministre de l’ESU, le professeur Théophile Mbemba Fundu à prendre des mesures conservatoires, en vue de s’enquérir de la situation. Et c’est le directeur général qui écope ainsi d’une suspension préventive.

Quand le comité de gestion cède à la pression

Le DG a facilement cédé aux pressions de ses étudiants. A ce stade, pouvons-nous dire que le comité de gestion de l’ISTA et son Directeur Général ont voulu tester les intentions de leurs étudiants ? Est-ce une décision prise sur autorisation du ministre de tutelle ? Le comité de gestion a-t-il consulté la coordination estudiantine ? Et pourquoi attendre que les troubles surgissent pour revenir à la normale ? De toutes ces questions qui précèdent, des observateurs déduisent facilement à une mauvaise foi du comité de gestion, sachant comment les « mushetumen » réagissent à de telles occasions. Et il ne sert à rien d’avoir des décisions sans avoir consulté l’autorité compétente et la coordination des étudiants. Donc, la mesure disciplinaire prise à l’encontre du DG par la tutelle se justifie. Une sonnette d’alarme à l’endroit d’autres chefs d’établissements qui projettent de prendre des initiatives similaires.

(Bernetel Makambo)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse