Le ministre britannique de la Coopération internationale affirme :

par -
0 430
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le Royaume-Uni se tient prêt à appuyer le processus électoral en Rdc

Ayant séjourné en Rd Congo en Rdc du mardi 1er au jeudi 03 mars 2016, le ministre britannique de la Coopération internationale, M. Nick Hurd, était à Kinshasa et s’est également rendu à Goma au Nord-Kivu. Ainsi, a-t-il eu plusieurs entretiens avec des autorités congolaises. Il a aussi visité quelques programmes financés par le gouvernement britannique en Rdc. Cependant, le plus important concernant sa visite en Rdc, ce sont les deux grandes annonces qu’il a faites au nom du Gouvernement britannique en faveur du peuple congolais.

La première est relative à un investissement à hauteur de $9 millions, sous forme de prêt, au programme d’électrification rurale du Parc national de Virunga dans la province du Nord-Kivu à l’Est de la Rdc. Selon le communiqué nous parvenu, cet investissement britannique est le second financement accordé à la Rdc par une institution financière de développement depuis 30 ans, mais aussi le premier qui soit orienté dans l’Est de la Rdc.

La deuxième grande annonce faite par le ministre britannique c’est pour un financement supplémentaire britannique au processus électoral en cours en Rdc, à hauteur de 11.4 millions de livres sterling. Dans sa déclaration ministérielle faite sur l’annonce de ce financement des élections, M. Nick Hurd a rassuré que le Royaume-Uni se tient prêt à appuyer le processus électoral en Rdc.

« À cette fin, le gouvernement britannique s’est engagé jusqu’à hauteur de £ 11,4 millions (environ $ 17 millions) en vue de soutenir des élections libres et équitables. Le financement de la communauté internationale ne sera une réussite que si le Gouvernement de la RDC et d’autres acteurs s’engagent à organiser des élections », a-t-il fait remarquer.

La Rdc a réalisé des progrès considérables

Auparavant, le ministre britannique Nick Hurd a eu à souligner que le Royaume-Uni est un partenaire à long terme du peuple congolais. « Nous souhaitons voir une République démocratique du Congo forte, stable et prospère. Nous travaillons en partenariat avec le Gouvernement de la Rdc pour la mise en œuvre de ses propres plans visant à assurer au peuple congolais l’accès aux services de base, améliorer l’économie dans l’intérêt de tous et à ramener la paix dans les régions troublées », a-t-il déclaré.

Il a quant à lui affirmé que la Rdc a réalisé des progrès considérables au cours des dix dernières années. Aussi, soutient-il que des élections libres et équitables jouent un rôle essentiel pour consolider ces progrès et l’édification de l’État en Rdc. Elles (élections) constituent l’ultime expression de la volonté du peuple congolais, a-t-il martelé.

Le ministre britannique pour l’Afrique auprès du Ministère de la Coopération internationale, M. Nick Hurd, déclare que la Constitution de la Rdc a récemment célébré son 10ème anniversaire et devrait être une source de fierté pour tous ceux qui ont œuvré à son adoption et à sa mise en œuvre. De toute évidence, poursuit-il, c’est le souverain droit du peuple congolais d’organiser leurs propres élections.

« Plusieurs défis techniques devront être surmontés avant la tenue des élections couronnées de succès. Cependant, l’expérience internationale, y compris dans les États en situation post-conflit, démontre que la volonté politique détermine l’organisation des élections crédibles dans les délais constitutionnels », estime M. Hurd.

Il souligne par ailleurs que le Royaume-Uni s’en tient aux termes de la résolution du Conseil de sécurité de l’ONU 2211 selon laquelle, les élections présidentielles et législatives prévues en novembre 2016 en Rdc, devraient être une priorité. « Comme le Président Joseph Kabila l’a clairement déclaré, la responsabilité de créer les conditions nécessaires pour ces élections incombe au gouvernement de la Rdc. Cependant, nous constatons avec une vive préoccupation que les délais fixés dans le calendrier électoral de février 2015 n’ont pas été respectés », a souligné l’émissaire britannique.

La Grande Bretagne en appelle à des mesures requises sans plus tarder

Au nom de son gouvernement, le ministre britannique Nick Hurd dans sa déclaration, en appelle au Gouvernement, à la commission électorale et à toutes les parties impliquées dans le processus électoral en Rdc, à prendre des mesures requises sans plus tarder « pour s’assurer que les élections programmées en vertu de la constitution régissant la Rdc, en particulier les élections présidentielles et législatives, se tiennent comme prévu. Dans ce contexte, nous réitérons l’importance de la commission électorale l’indépendante ».

En outre, la Grande Bretagne par le biais de son ministre de la Coopération internationale pour l’Afrique, en appelle au gouvernement congolais à respecter les libertés politiques, la liberté des médias et d’expression ainsi que les droits de l’homme. « La répression de ces libertés a exacerbé les tensions et alimenté la violence au Burundi voisin », a dit M. Nick Hurd.

Pour lui, l’Union africaine a un rôle essentiel à jouer « et nous sommes prêts à soutenir leurs efforts visant à faciliter un dialogue inclusif et en temps opportun afin d’assurer la réussite des élections dans le délai constitutionnel. Nous encourageons tous les acteurs politiques à s’engager avec son représentant Edem Kodjo ».

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse