Le ministre Bangladais de l’ intérieur hier chez Shadary

par -
0 390
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Hier mardi 02 mai 2017, le Vice-Premier ministre et ministre de l’Intérieur et Sécurité, Emmanuel Ramazani Shadary  a reçu en audience son homologue, le ministre de l’Intérieur de la République populaire du Bangladesh en mission officielle en République démocratique du Congo depuis le 30 avril dernier. M. Asaduzzaman Khan a échangé avec son homologue congolais sur l’évaluation de  l’appui des troupes du Bangladesh à la Monusco. Et ce, conformément au mandat y relatif. Pour l’hôte de marque d’Emmanuel Ramazani Shadary, le comportement de ses troupes en Rd Congo est un exemplaire, a-t-il fait remarquer, avant de saluer la collaboration entre la mission onusienne et les forces de sécurité congolaise d’une part et d’autre part, d’émettre le vœu d’une coopération entre la Rdc et le Bangladesh dans le cadre du renforcement des capacités de la Police Nationale Congolaise. Vœu réciproquement partagé par les deux personnalités.

« C’est une visite de courtoisie au ministre de l’Intérieur du Bangladesh dans le cadre de l’instruction du Secrétaire général de l’ONU, M. Antonio Guteres, pour voir comment se comporte les troupes du Bangladesh, dans quelles situations elles travaillent ? Elles se comportent très bien. Ces troupes font le travail par rapport au mandat leur confié par le Conseil de sécurité », répond-t-il.  Et de renchérir qu’il a pu apprécier l’étroitesse des relations de collaboration entre la Monusco et les FARDC. Au-delà même  de cet aspect relatif à sa mission, il a aussi manifesté sa volonté d’entreprendre, dans le domaine de la coopération entre la Police du Bangladesh et la Police congolaise pour le partage des expériences en matière de maintien de l’ordre, mais aussi en matière de gestion de sécurité publique, pour renforcer leur capacité de défense.

Soulignons qu’en Rd Congo,  le Bangladesh dispose le 12ème contingent aérien, caractérisé par son dévouement et le professionnalisme avec lequel ils  remplissent, malgré le danger, leur mission, de protection de la population et de stabilisation.» Pour rappel, le Bangladesh a été l’un des premiers pays à répondre à l’appel des Nations Unies, en 2003, en déployant une force aérienne à Bunia. La qualité des interventions des forces aériennes bangladaises est un élément essentiel de l’action de la MONUSCO en Ituri. Le 12ème contingent aérien est exceptionnel dans la qualité de sa capacité d’intervention.

(JMNK)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse