Le mardi à « Baruti Tabernacle »: T. Mugalu a prêché l’amour de la patrie

par -
0 3441
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Le pasteur Théodore Mugalu, chef de la Maison civile du Chef de l’Etat a été le mardi dernier, l’hôte remarquable de l’assemblée « Baruti Tabernacle », où il a prêché l’amour de la patrie aux disciples du Seigneur Jésus-Christ de ce temple, située à Righini dans la commune de Lemba.

« Ce que je voulais, c’est de partager avec mes frères et sœurs de cette assemblée, la petite expérience que j’ai d’aimer ma femme, de l’aimer sans cause. Mon devoir vis-à-vis de la femme, mon devoir vis-à-vis de mon pays, mon devoir vis-à-vis du message du temps de la fin et non pas mes droits. Les conflits entre nous, sont des distractions. C’est une stratégie du Satan pour nous empêcher à accumuler le maximum de puissance ». C’est en ces termes que l’homme de Dieu, T. Mugalu avait circonscrit l’essentiel de son intervention. C’était devant une assistance attentive et impressionnée par la quintessence et l’opportunité du message, qui tombe au moment où plusieurs fils et filles, acteurs politiques semblent se détourner de l’objectif de la relance du pays, pour des futilités.

L’appel de cet homme de Dieu sur l’amour du prochain, puis sur le pays, la République démocratique du Congo, est à capitaliser. Car, c’est maintenant qu’il faut se souder, se soutenir et ne pas céder à la distraction qu’orchestrent malheureusement les ennemis de la République, et à profiter de toutes les opportunités que présente la nation afin de poursuivre l’élan de la reconstruction, auquel le gouvernement est déjà engagé.

Saisissant au bond ce message de son collègue, le pasteur responsable de « Baruti Tabernacle », Léonard Baruti Kasongo s’est réjoui de la visite du Chef de la Maison civile du Chef de l’Etat, qui a apporté un message de paix, d’amour comme Christ l’a recommandé. Un enseignement qui a eu tout son sens et a trouvé de la place dans les cœurs de ces nombreux fidèles de cette grande assemblée à Lemba.

« Il n’y a pas de hasard, parce que Dieu savait que le Chef de la Maison civile du Chef de l’Etat viendrait ici. Dieu savait qu’il parlerait sur la cause (…), parce que ces choses-là se trouvaient dans l’église. Il a fallu que le Seigneur Jésus fasse l’opération des âmes aussi », s’est exprimé Léonard Baruti Kasongo, visiblement ému, avant de fustiger le fait que la plupart des prédications du moment sont focalisées sur le matériel alors que la vie n’est pas que matérielle. Dans la vie, il existe aussi l’aspect spirituel, et c’est cet aspect qui prime, et devrait être le plus privilégié dans la plupart des dernières prédications entendues çà et là.

« Les gens sont seulement habitués à faire des opérations physiques alors que le côté spirituel est plus important (…) les gens prêchent sur l’argent, sur le matériel (…) nous sommes des voyageurs sur la terre, nous voulons atteindre un but et notre but, c’est de mener une vie avec le Roi des rois, Jésus Christ, vivre éternellement dans la félicité, dans l’amour de la paix », a conclu le pasteur Léonard Baruti Kasongo.

(Yassa)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse