Le journal du CHAN Rwanda 2016

par -
0 496
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

La Tunisie accrochée par la Guinée et le Nigeria étrille le Niger

*Ce mardi, le Zimbabwe retrouve la Zambie et le Mali sera opposé à l’Ouganda

La 4ème édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN Rwanda 2016), dont le coup d’envoi a été donné le samedi 16 janvier dernier par le Président Paul Kagame au stade Amahoro de Kigali, poursuit son bonhomme de chemin, il est à son 4ème jour.

Les Amavubi, l’équipe nationale du Rwanda, pays organisateur ont battu les Eléphants de la Côte d’Ivoire par 1-0, un but qui poursuit les Rwandais dans tous les stades de leur pays. Et ce, en dépit du fait qu’ils avaient été contraints au nul par les Camerounais lors d’un match amical au stade Amahoro.

En deuxième rencontre, les Panthères du Gabon et les Lions de l’Atlas se sont tenu en respect sur le score de 0-0. Les deux rencontres comptaient pour la poule A.

La poule B dans laquelle est logée la RDC a démarré avec la rencontre Léopards de la RDC contre les Walyas (Antilopes) de l’Ethiopie étrillés par 3-0 et les Lions Indomptables du Cameroun avaient eu raison des Palancas Negras d’Angola par 1-0. La RDC prend provisoirement la tête du groupe pour avoir marqué plus de buts que le Cameroun, suivie du même Cameroun, Angola et Ethiopie ferme la manche.

Depuis l’ouverture du championnat, la RDC et le Nigeria sont deux pays qui ont réussi à marquer plus de buts.

Les Léopards retrouvent le terrain le jeudi 21 janvier à 15h00’, heure de l’Est, soit 14h00’ heure de Kinshasa.

Le groupe C a commencé hier lundi 18 janvier au stade de Kigali où les Aigles de Carthage Tunisiens ont été accrochés pat les Syli National de la Guinéens en infériorité numérique 2-2 et les Aigles du Nigeria ont laminé le Niger, score du match 4-1.

Ce mardi au stade Rubavu dans le groupe D, le Zimbabwe sera opposé à la Zambie et le Mali à l’Ouganda.

 

(Gaby Mass)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse