Le journal du CHAN Rwanda 2016

par -
0 631
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les Léopards de la RDC surclassent les Aigles du Mali et enlèvent le trophée

*Le capitaine Joël Kimwaki a reçu le trophée des mains du président Kagame

Les lampions se sont éteints hier au stade Amahoro de Kigali à la 4ème édition du Championnat d’Afrique des Nations (CHAN) avec le sacre des Léopards de la RDC qui ont surclassé les Aigles du Mali par un score significatif de 3-0. Pourtant, personne ne pouvait envisager ce score au début de la rencontre. Sur une pluie battante, les Léopards ont eu difficile à rentrer dans le match avec les incursions dans le camp congolais. Mais à la 28èmeminute, Elia Meschack, sur une balle en profondeur, revient sur lui –même pour fusiller le portier malien Jimmy Diarra qui n’a fait que constater le dégât. Les deux équipes vont regagner les vestiaires sur ce score de 1-0.

Après les citrons, les Aigles du Mali vont s’effondrer. Ils ne vont plus exister, les Léopards vont leur priver le ballon. Le pur va arriver avec ce deuxième but de Elia Meschack à la 63ème minute. Sur une passe en profondeur de Yannick Bangala Litombo, il parvient à dribler même le gardien Jimmy Diarra des Aigles, un défenseur malien n’a pu arrêter le tir de Meschack. Le festival va continuer avec cette belle combinaison conduite par Joyce Lomalisa Mutambala qui glisse pour Jonathan Bolingi Mpangi qui, d’une frappe à ras de sol dans la lucarne droit de Diarra, portier du Mali, ira ramasser le ballon au fond de ses filets pour le 3ème but à la 73ème minute. Et ce, malgré les trois changements opérés par le sélectionneur malien, en sortant Coulibaly et Bissouma.

Florent Ibenge, le sélectionneur congolais ne procèdera au changement qu’à partir de la 76ème minute après que son équipe ait marqué 3 buts. Ceci, pour donner un nouveau souffle à son équipe : Zacharie Mombo Lusala va laisser sa place à Cédric Ngulubi Kilua, Elia Meschak à Ricky Tulengi Sindani et Nelson Munganga Omba à Michée Mika.

Les statistiques de la rencontre prouvent combien les Léopards ont mérité leur victoire

Temps de jeu Léopards 26’ contre 25’ aux Aigles, possession 51 pour les Léopards et 49 pour les Aigles du Mali ; tirs au but, balles arrêtées 4 pour la RDC et 5 pour le Mali, 2 corners pour les Léopards 4 pour les Aigles, 19 fautes pour la RDC et 20 pour les Aigles et 3 buts pour la RDC et 0 but pour les Aigles.

Le capitaine Joël Kimwaki a reçu le trophée entre les mains du président Paul Kagame a côté du président intérimaire de la FIFA et président de la CAF, le Camerounais Issa Ayatu.

Les Léopards ce matin à Kinshasa

Premier sportif, le Président Joseph Kabila qui a affrété un avion avec une délégation de haut rang et des supporters pour soutenir les Léopards au Rwanda, félicite les champions d’Afrique, pour la coupe qu’ils ramènent pour la deuxième fois au pays. Tout en demandant à la population congolaise de réserver un accueil chaleureux aux Léopards Chan qui reviennent ce lundi, le Chef de l’Etat promet de les honorer personnellement demain mardi. Ce sera, indique un communiqué officiel de la Présidence, lors d’une cérémonie de décoration et de remise de prix.

Les réactions après la finale

Djibril Drame (entraîneur du Mali)

« La RD Congo mérite sa victoire. Ils possèdent une équipe différente des autres, nous avons appris pour le savoir contre. Les trois buts ont été marqués à la suite d’erreurs individuelles. Je ne suis pas déçu de la performance de mon équipe, compte tenu que nous n’avons eu que deux semaines pour préparer le tournoi. La qualité des joueurs a été remarquable. Lors du précédent CHAN en Afrique du Sud en 2014, nous avions été éliminés en quarts de finale. Cette fois, nous jouons la finale. Nous allons continuer à travailler dur et je suis certain que plusieurs que j’ai dirigé pendant le tournoi ne tarderons pas à intégrer la sélection A. Le potentiel est formidable. Ils sont pleins de talent. Tout le mérite leur revient ».

Florent Ibenge (entraîneur de la RD Congo)

« Nous avons une défense solide, mais le milieu de terrain a été, dans cette finale, le point fort du groupe. Lorsque vous gagnez, votre joie ne se compte pas. Je suis heureux, à titre personnel et pour tous mes joueurs. Pour plusieurs d’entre eux, cette victoire va leur ouvrir les portes d’une carrière et ce sera une fierté de les avoir accompagné.

Je souhaite conclure en adressant mes remerciements à la population rwandaise qui ne nous a jamais ménagé ses encouragements. Quand nous avons battu le Rwanda en quart de finale, ils ont continué à le faire. Cet esprit de fair-play m’a vraiment fait chaud au cœur. Et maintenant il nous faut nous concentrer sur les éliminatoires de la CAN 2017 avec le titre continental pour objectif, ce qui ne nous est plus arrivé depuis 1974. Cette année fut également celle de notre première et unique participation à une Coupe du monde. Nous pensons à Russie à Russie 2018. Allez, au travail ! »

Les Eléphants au podium pour la 3ème place après sa victoire sur la Guinée

Les Eléphants de la Côte d’Ivoire ont honoré leur rang en battant le Syli National par 2-1, sur une grossière erreur du portier guinéen Abdoul Keita à la 32ème minute, sur une balle lui remise par son défenseur et le deuxième but est de Badié à la 35ème minute. La réduction du score de Syli National est l’œuvre de Camara à la 86ème minute. Les Eléphants sont montés au podium pour les médailles de Bronze.

(Gaby Mass)

 

 

 

 

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse