Le Journal du CHAN Rwa2016

par -
0 651
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Les Léopards en demi–finale après avoir mis out les Amavubi du Rwanda

*La Côte d’Ivoire s’est qualifiée au détriment du Cameroun

La tradition a été respectée, celle qui veut que la RDC (les Léopards) élimine toujours le pays organisateur comme l’année dernière à Malabo en Guinée Equatoriale au match de classement pour la médaille bronze.

Quant au match, les Léopards démarrent la rencontre avec le pressing très haut sur l’adversaire. Une pression qui fait reculer les Amavubi dans leur camp. Les Léopards réussissent à ouvrir la marque d’une manière splendide par Gikanji Doxa à la 11ème minute sur une récupération non loin de la surface de réparation.

Les Rwandais courent derrière le score pour essayer de revenir au score, mais en vain. Les poulains de Florent vont savoir gérer le résultat et surtout le score jusqu’à la mi-temps.

Après les citrons, l’arbitre sud-africain Bennett fait voir aux Léopards de toutes les couleurs. Pourtant, le stoppeur Bompunga Botuli resté au sol, il fait continuer le jeu trompant les fauves congolais de son éventuel sifflet qui ne viendra pas. Les Amavubi, moins sportifs aussi, ne sortent pas le ballon, ils vont marquer un but presque litigieux à la 56ème minute par Sugira. L’arbitre a laissé jouer sur le terrain un jeu dangereux. C’est le cas de ce joueur rwandais qui a pratiquement marché sur la jambe de Jonathan Bolingi Mpangi. Il ne brandira qu’un carton jaune au lieu d’un rouge direct. Les joueurs rwandais multiplient les fautes de provocation sur les joueurs des Léopards. Dieu merci, ils ne cèdent pas à la provocation.

La leçon de Florent Ibenge a été bien assimilée, car il ne fallait pas en aucun moment céder à la provocation. Il fallait continuer à jouer comme si rien ne s’était passé. Le quotidien l’Avenir l’avait prédit dans ses précédentes éditions, lorsqu’il écrivait que le match serait tactique, physique et surtout il fallait avoir un mental de fer. Les Léopards vont faire la leçon de la sportivité aux joueurs rwandais et à l’arbitre Bennett en sortant le ballon à chaque fois qu’un joueur des Amavubi était au sol.

Les deux formations vont se reposer sur ce score de 1-1 pour les prolongations. La première partie de la prolongation se termine sans un moindre but. En deuxième mi-temps de la prolongation, à la 117ème minute, sur un corner de Héritier Luvumbu, renvoyé en touche par la défense rwandaise et remis dans l’axe par Mombo Lusala, Bompunga, un habitué de coup de tête, pourtant stoppeur, va d’abord crée un surnombre, prendra la position d’avant-centre, avant de dévier le ballon dans le coin gauche du portier rwandais qui ne fait que constater le dégât. Un but qui arrive à un point nommé, soit à 3 minutes de la fin. C’est la fête dans le stade Amahoro de Kigali et dans tout le pays. La RDC rencontrera ainsi la Guinée qui venait d’éliminer la Shipolopolo boys de la Zambie aux tirs au but 7-6

Les Eléphants de la Côte d’Ivoire, deuxième qualifiées en domptant les Lions Indomptables du Cameroun

Les Eléphants ont étrillé les Lions Indomptables par 3-0, après un match nul pendant le temps réglementaire au stade de Huye de Butare. Les deux formations sont également allées aux prolongations. Mais pendant celles-ci, les Lions indomptables ont craqué sur les buts de Koffi Boua à la 95ème minute, Atcho à la 102 minute et de N’Guessan à la 112ème minute.

Le Mali et la Guinée obtiennent leurs visas en demi-finale

Pour les deux quarts de finale qui se sont joués hier dimanche au stade de Kigali et Rubavu, le Mali a sorti la Tunisie par 2-1. Pourtant, la Tunisie menait dès la 14ème minute sur un but de Bguir en première période. Les maliens ont renversé la vapeur par Dieng à la 71ème minute et Diarra à la 80ème sur penalty.

Et en deuxième quart de finale, la Zambie et la Guinée se sont neutralisés jusqu’à la prolongation. C’est aux tirs au but que les Guinéens se sont imposés par 7-6.

Voici par ailleurs les combinaisons des demi-finales le mercredi 03 et le 04 février prochain au stade Amahoro de Kigali et au stade de Kigali à 16h00’ heure de Kigali, soit 15h00’ heure de Kinshasa.

Au stade Amahoro : 16h00’ (15h00’heure de Kinshasa) : RDC- Guinée

Au stade de Kigali : 16h00’ (15h00’ heure de Kinshasa) : Mali-Côte d’Ivoire

(Gaby Mass)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse