Le festival du livre et de la bible (Felibi) poursuit sa deuxième édition

par -
0 161
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

L’Espace des évolués situé dans la commune de la Gombe en face du collège Boboto, a accueilli du 24 avril au 29 avril la deuxième édition du Festival du livre et de la bible (Felibi 2018). Sous le haut patronage du ministre de la Culture et des arts, les maisons d’édition Mediaspaul et Pauline ont organisé un festival dédié aux livres dont le thème retenu cette année est « Le livre, un pont entre les générations ». A cette occasion, plusieurs points de vente des différentes maisons d’édition étaient ouverts permettant aux participants de se procurer des ouvrages à des prix très abordables.  Plusieurs exposés et conférences ont été à l’ordre du jour, les trois premiers jours consacrés à l’ouverture dudit festival, ainsi que d’autres activités ont fouettée ce festival telles que des jeux de lecture, concours de danse, ludiquiz, conférence, exposés, etc.  La présence remarquable des élèves venus de presque toutes les écoles de la ville, participant aux différents jeux, le troisième  a connu l’exposé du musicien Félix Wazekwa, qui a présenté son ouvrage intitulé « Bonbon de la sagesse ».

Poursuivant l’activité, la journée de vendredi a été fouettée par l’intervention de Mme Carime qui, à son tour, va exposer sur un roman intitulé « Yatima » écrit par M. Ngoy Kamango, le roman qui raconte l’histoire d’une jeune fille de 15 ans victime de plusieurs massacres et tant de maux durant la guerre qui a éclatée à l’Est de la République démocratique du Congo. Après son brillant exposé, l’intervenante va mettre un point sur la lecture «  je vous recommande à cultiver la lecture quotidienne afin de faire croître l’intelligence et le savoir », a-t-elle soulignée, tout en exhortant les participants du festival de se procurer le roman Yatima. Après, viendra un échange de questions-réponses entre les élèves et la conférencière. La publication des résultats du concours qu’à discuter les écoles  Notre dame de Fatima, l’institut de la Gombe, le Lycée Boyokani, Lycée St. Germain, le Collège Boboto, Mont-Amba, Lycée de Kimwenza. Trois premières places ont été réservées pour les trois meilleures écoles. Il s’agit donc de la classe de 4ème Scientifique du lycée Mont-Amba, 5ème Math-physique de l’institut de la Gombe, 6ème littéraire du lycée Boyokani. A la fin de l’épreuve orale qui tenait à les départager, les élèves du Lycée Mont-Amba est classé premier dans la liste suivi des élèves du lycée Boyokani et l’institut de la Gombe clôture la liste. Une muni-bibliothèque et des ordinateurs  ont été remis à des écoles qui ont occupé les trois premières places.

Une élève de la 4ème commerciale expose

Dans une ambiance très chaleureuse dominée par la présence des élèves des écoles primaires, la providence divine et l’EP9 Ngiri-Ngiri qui sont venus eux aussi prendre part à cette manifestation consacrée aux livres et à la bible. En prenant la parole, la sœur Augustine a montrée aux jeunes apprenants l’importance de la lecture du livre et de la bible. Une petite virgule après l’intervention de Mme Augustine, et  viendra la première conférence d’une jeune élève de 4ème commerciale, Jenny Kamuania St. Amour accompagnée d’Aomène Juvoti son collègue. Leur exposé va porter sur « l’hygiène alimentaire ». La jeune conférencière va définir l’hygiène alimentaire comme étant un ensemble de soin et d’attention que nous devons accorder à notre nutrition afin de  limiter les éléments déchus pour le bon fonctionnement du corps humain et apporter en quantité signifiante tout ce qui est nécessaire en vu d’éviter les problèmes de santé. La nutrition est un acte d’une grande importance pour la vie de l’homme qu’elle exige la participation de notre intelligence, de la concentration, de la maîtrise et de la volonté pour qu’elle puisse exclusivement contribuer au maintien de la santé sans en devenir une entrave, a-t-elle souligné. Cet exposé a répondu à des questions telles que pourquoi manger, comment manger, quoi manger et quand manger.  Toujours dans une atmosphère de calme et d’ambiance, le festival poursuit sa marche ainsi prendra place la troisième conférence présidée par Mme Linda Kabongo, entrepreneure et écrivaine. Son exposé va porter sur un sujet dénommé « Comment transformer son talent en richesse ». Au cours de son allocution, la conférencière a définit un talent comme une passion innée que possède tout un chacun de nous. Elle a exhorté les participants de cette conférence à aimer leur travail, à le faire avec amour et passion. Elle a également démontrée comment on peut changer un talent en richesse, le bien fondé d’un travail fait avec amour, l’importance de performer les capacités qu’on possède, etc.  Après un brouillant exposé de Mme Linda Kabongo suivi des échanges entre conférencière et participants, vient la troisième conférence tenue par M. Jordain  Mayidikini, finaliste en journalisme politique intérieure, rédacteur en chef et fondateur du journal en ligne officiel.cd. La troisième conférence a touché le sujet intitulé  l’inadéquation existant entre la formation académique et le monde d’emploi. La RDC est un pays qui fait face à une urgence de pouvoir aux besoins incessants de nombreux jeunes en quête d’emploi, un pays qui une démographie juvénile à plus de 60%, selon l’organisation du travail. Ce qui constitue  un grand avantage pour un pays qui se veut émergent. D’où le conférencier se crie auprès des autorités en vue de recadrer les jeunes dans les secteurs d’emploi, explique-t-il. Il reproche au système éducatif de ne pas avoir des vraies réformes.  Nous voulons une réforme ou une refondation quantitative et qualitative, a-t-il martelé.  Il convient de rappeler que ce festival dédié aux livres et à la bible tient à réveiller la conscience du peuple congolais naïf, désintéressé du livre et de la lecture car tant de bonheur, du savoir, l’intelligence, la richesse et tant d’autres biens sont cachés à la lecture, une culture tant négligée par plusieurs Congolais.

(Joy Matuzeyi/Stagiaire Ifasic)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse