Le FEMUA accumule ses victimes

par -
0 726
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après Papa Wemba, le chef d’orchestre « Magic System » décédé à Abidjan

Didier Bonaventure Deigna, dit Pépito, que certains amours appelaient « Pasteur », le batteur et chef d’orchestre « Magic System » est mort dimanche 1er  mai 2016 à Abidjan à l’âge de 46 ans. C’est avec une grande tristesse et le cœur lourd que le compte Facebook du groupe ivoirien a annoncé le décès de son batteur.

L’artiste musicien qui était également chef d’orchestre, s’est noyé dimanche 1er mai  2016 à Jacqueville une cité balnéaire située à l’ouest d’Abidjan.

Depuis 16 ans, en compagnie de son orchestre, ce batteur était toujours présent sur les routes africaines et européennes lors des tournées de « Magic System ». Et comme nous signale la source, il s’apprêtait à reprendre la route pour une nouvelle série de concerts en France. « Tu restera à jamais gravé dans nos cœurs. Repose en paix», a ajouté le site de Magic System.

Formé en 1997 par quatre garçons issus des quartiers populaires d’Abidjan, l’orchestre Magic System avait connu sa célébrité grâce à son premier tube baptisé « Premier gaou », qui les avait propulsés sur la scène musicale francophone. Engagé dans le processus de réconciliation après la crise postélectorale ivoirienne, le groupe avait activement contribué à la création du Femua (Festival des musiques urbaines d’Anoumabo).

Cette disparition brusque vient de s’opérer moins de deux semaines après la mort sur scène du chanteur congolais Papa Wemba Ekumany survenu en Côte d’Ivoire lors de la dernière édition (9ème) du Festival à Abidjan.

C’est déjà l’objet de susurrement sur ces morts en cascade dans les sillages des enfants d’Anoumabo.

(Kingunza Kikim Afri )

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse