Le commerce et l’investissement au cœur des relations bilatérales Rdc – Kenya

par -
0 533
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Semaine d’exposition « KESOLEX »

Le commerce et l’investissement au cœur des relations bilatérales Rdc – Kenya

Une forte délégation d’investisseurs et hommes d’affaires kenyans séjournent à Kinshasa dans le cadre de la semaine d’exposition « Kenya Solo Exhibition ». Laquelle exposition lancée lundi dernier sera clôturée le samedi prochain à la Place du 30 juin, poursuit comme objectif de renforcer les relations économiques entre la Rdc et le Kenya. C’est la deuxième exposition du genre que le Kenya organise en Rdc, la première édition ayant été organisée en février 2013.

Les prochaines relations économiques entre le Kenya et la République démocratique du Congo seront désormais dominées par l’intensification du commerce et des investissements. Ce, à quoi les hommes d’affaires de ces deux pays de la région de Grands Lacs s’attèlent.

C’est ce qu’a indiqué l’ambassadeur du Kenya accrédité en Rdc, M. Georges Masafu, lundi dernier à Kinshasa. C’était au cours de la conférence de presse qu’il a animée à Béatrice Hôtel en vue d’annoncer le lancement officiel de la semaine d’exposition dénommée « Kenya Solo Exhibition » (KESOLEX 2016).

Lancée le lundi 06 juin, cette foire économique kenyane à Kinshasa sera clôturée le samedi 11 juin courant à la Place du 30 juin, ex Place de la gare. Le thème retenu pour cette exposition est : « Amélioration des relations bilatérales à travers le commerce et l’investissement ». Signalons que dans le cadre de cette semaine d’exposition « Kenya Solo Exhibition », une forte délégation d’investisseurs et hommes d’affaires kenyans séjournent à Kinshasa.

Et lors de cette conférence de presse d’annonce, le diplomate kenyan avait à ses côtés, la directrice du Conseil pour la promotion de l’exportation (EPC), Mme Binty Hamadi et du représentant du ministre kenyan de l’Industrie, Commerce et Coopératives. Répondant ainsi à la presse, Georges Masafu s’est contenté de préciser le sens de cette exposition.

« L’objectif poursuivi est de renforcer les relations économiques entre la Rdc et le Kenya », a-t-il indiqué, révélant que plusieurs services seront offerts, notamment ceux de la compagnie aérienne Kenya Airways, les produits agricoles, les produits de beauté des entreprises kenyanes et autres.

D’une manière générale, précise l’ambassadeur kenyan, le KESOLEX se produit 3 à 4  fois par an. L’organisateur fait le choix d’un pays membre de la région des Grands Lacs et du COMESA pour renforcer les relations bilatérales.

Pour ce choix porté sur la Rdc, à en croire le diplomate kenyan, le souhait est que les hommes d’affaires congolais et le Ministère du Commerce extérieur, à travers de l’ANAPI, fassent la même chose au Kenya pour cimenter les relations bilatérales. « Et que ces relations deviennent plus riches pour la stabilité entre le Kenya et la Rdc ».

Georges Masafu a saisi cette occasion pour remercier le gouvernement congolais de la coopération ainsi que le support à l’exposition « Kenya Solo Exhibition ». Il a lancé un appel aux Congolais et aux étrangers de visiter ces expositions pour découvrir les richesses du Kenya.

Une idée de l’exposition KESOLEX

A noter que cette exposition KESOLEX 2016 est la deuxième du genre que le Kenya organise en Rdc. Lors de la première édition qui s’est tenue en février 2013, a-t-on appris, plusieurs points positifs ont été enregistrés.

Notamment, la signature d’un accord pour l’espace aérien (Kenya Airways) aux fins de faciliter les affaires entre les deux pays; l’opérationnalité de la banque kenyane (Procrédit); l’implantation d’une grande compagnie d’assurance ; la multiplication des mariages entre les Congolais et les Kenyanes et vice-versa, etc.

« Avec cette deuxième exposition, nous allons augmenter le volume des affaires entre les deux pays », a insisté l’ambassadeur Georges Masafu.

(Lepetit Baende)

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse