Le Comité exécutif prend acte de l’accueil par le ministre de l’information du fonds alloué par la CAF

par -
0 479
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

FECOFA

Le Comité exécutif prend acte de l’accueil par le ministre de l’information du fonds alloué par la CAF

Le Comité exécutif de la Fédération congolaise de football association (FECOFA) a été en réunion extraordinaire, présidée par M. Constant Omari sur la situation qui a prévalu sur la situation de 750.000 USD de la CAF, suite à la victoire de l’équipe nationale de la RDC, les Léopards, lors de la 4ème édition du CHAN tenue au Rwanda, en Janvier et Février dernier.

Suite à cette polémique dans les medias, le Secrétaire général de la CAF, M. Hicham El Amrani avait écrit à son homologue congolais, M. Grégoire Ediba Elonga, en date du 14 mai dernier, je cite : «  Cette somme règlementaire, établie selon le barème officiel de la CAF, vous revient de plein droit, en tant que fédération responsable de votre équipe nationale »

La loi N° 11/023 du 24 décembre 2011 portant principes fondamentaux relatifs à l’organisation et à la promotion des activités physiques et sportives en RDC, stipule :

«  Sous réserve des conventions particulières entre les Etats et les Fédérations nationales et internationales, les fédérations nationales informent le ministre ayant les sports dans ses attributions de tous les fonds reçus, et transmettent régulièrement leurs rapports d’activités incluant la gestion financière ».

C’est ainsi que le jeudi 9 juin dernier, le Comité exécutif de la FECOFA est allé présenter le bus des Léopards, l’un des fruits de ce fonds et les rapports d’activités incluant la gestion financière.

Le Comité exécutif prend acte de la manière dont le ministre a accueilli le rapport et a promis d’instruire son administration, pour aplanir les différends et que la polémique s’arrête. Il se réjouit de l’attitude responsable du ministre.

Bientôt, la nomination d’un responsable du développement au sein de la FECOFA comme l’exige la FIFA

Selon le porte-parole du président Omari, M. Emmanuel Kande, il a été également décidé au cours de cette réunion, la nomination d’un responsable chargé du développement, comme l’exige « Forward » de la FIFA.

Il sera chargé du développement du football des jeunes (masculin et féminin).

Il a été également question de la règlementation du métier d’entraineur. Ne pourra exercer le métier d’entraîneur à la Ligue nationale de football (LINAFOOT) que le porteur de la licence A. Quant aux entraîneurs expatriés, ils doivent faire homologuer leurs diplômes.

(GM)


Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse