Le Collège John Mabuidi explose ses talents aux Joucothej 2017, D.E Lumpina : « Après le sacre national en football, maintenir haut l’étendard »

par -
0 84

Les rideaux sont tombés, jeudi dernier, sur la 31ème édition des Journées congolaises du théâtre par et pour l’enfance et la jeunesse, Joucothej. La salle du Centre culturel congolais Le Zoo a reçu, en ce jour, la troupe scolaire du Collège John Mabuidi, CJM (voir photo) qui a présenté la pièce intitulée : le combat de la femme noire. Un texte de Katsh Mbika Katende, mis en scène par Way-Way. La troupe confortée par la présence du  chargé culturel Djeph Kalenga du CJM, a reçu une mention spéciale du jury par son savoir-faire collectif, la cohérence du jeu des acteurs et particulièrement, l’actualité continue du sujet.

La troupe a aligné : Amina Sifa, Kambili Sarah, Manga Sharonne, Mapinga Joseph, Mwanza Ruguy, Kitukutuku Daniel, Tshimanga B. Naboth, respectivement de la 4ème scientifique, 4ème comm A et B, 3ème scient (x3), 4ème scientifique.

Le combat de la femme africaine, un conflit des générations

Selon la tradition africaine, les femmes doivent assumer des rôles moins empreints d’autorité. Elles sont encouragées à exceller dans le ménage, à cuisiner, à cultiver les champs et  à procréer. Cela ne réduit en aucun cas leur importance, mais les oriente plutôt vers des tâches qui corroborent leur soumission. Une fille, Kabibi Bwalia, s’est engagée dans une lutte pour changer cette vision de la tradition. Un véritable conflit des générations qui fissure la communauté, avec d’un côté les conservateurs du nombre desquels le père géniteur de la fille, de l’autre les progressistes.  « Nous devons combattre la mauvaise interprétation de nos coutumes », a lâché un ancien condisciple de Kabibi, encourageant continûment cette dernière dans son bon vouloir d’aller à l’université.  

CJM : Après le sacre national en football, le théâtre explose

La coupe de la 7ème édition de Copa Coca Cola a été brandie, samedi 8 courant, sous forte acclamation du public scolaire au Collège John Mabuidi. C’était à l’occasion de la clôture des festivités marquant les soixante-dix (70) ans d’existence du CJM. Les joueurs de l’équipe du Collège ont apparu devant avec leur coach, Christian Siasia et d’autres membres du staff technique.  Il nous revient qu’après le sacre, l’équipe du CJM est dans l’attente de la cagnotte devant concrétiser la coupe nationale et des médailles d’or. En effet, l’Institut Njanja de la ville cuprifère et le CJM de Kinshasa ont joué, samedi 29 avril au Shark Club à la Gombe, la finale de la Copa Coca-Cola qui a eu une dimension nationale cette saison, incluant du fait même, la ville de Lubumbashi. Aussi a-t-on abouti à une finale inédite entre les deux grandes villes de football de la RDC. Le ministre national de l’EPSP, Gaston Musemena Bongala s’est fait l’honneur de soulever la coupe pour la remettre au team gagnant. Il y a eu d’autres présences, dont la ministre  provinciale de Kinshasa en charge des Sports, Thérèse Olenga, des  responsables de la Bralima, des enseignants et des élèves des écoles de la capitale.

Maintenir haut l’étendard : un défi, estime le D.E Lumpina

La brillante représentation des élèves met en confiance la direction de l’école, comme l’a si bien déclaré le directeur des études Georges Lumpina : « C’est pour nous une raison de plus pour garder le cap. Car le Collège John Mabuidi doit relever le défi de maintenir haut l’étendard, d’autant plus que les objectifs assignés à l’école tiennent à la formation intégrale de l’homme.  Cela étant, nous sommes persuadés qu’il faille mettre un accent particulier sur les activités parascolaires. Le théâtre a démontré que les enfants sont prompts à prendre leurs responsabilités, ils développent la diction et la cohésion entre eux. En somme, les activités parascolaires répondent à la formation intégrale des élèves », a relevé le directeur.

(Payne)

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse