Le coach Christian Siasia, après le sacre national à la 7ème édition de la Copa Coca Cola : «Ma détermination était de relever le niveau de l’équipe du Collège John Mabuidi »

par -
0 158
Le coach Christian Siasia (ph. Tiers)
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Après le sacre provincial et national  autour  de la Copa Coca Cola, le public amateur du football  se fait le réel plaisir de découvrir  le héros  dans l’ombre, le maître du puzzle, le coach Christian Siasia (dont l’interview suit). Pour rappel, la 7ème édition du tournoi interscolaire s’est étendue au niveau national. Le collège (salutiste) John Mabuidi (CJM) a confondu les Lushois de l‘Institut Njanja en finale, samedi 29 avril à Kinshasa, 2 à 0. Dans la capitale, la finale provinciale a vu le collège John Mabuidi battre l’Institut Gafani 2 buts à 1 au stade Paul Bonga-Bonga de Barumbu.  Pour ce faire, il remercie les autorités scolaires, le préfet des études  Pascal  Mantuila, le D.E Georges Lumpina et toute la communauté du CJM.

Pouvez-vous vous présenter aux lecteurs de L’Avenir ?

Je suis Christian Siasia, fils de Paul Kodi (paix à son âme car il est promu à la gloire céleste depuis l’an passé) et d’Antoinette Mpasi. Je suis l’unique garçon d’une famille de six enfants, natif de Kinshasa, le dix-neuvième jour de novembre 1984. Je suis informaticien au CJM.

Quelle détermination aviez-vous au moment où la direction de l’équipe du staff technique de l’équipe vous a été confiée ?

Ma détermination était de relever le niveau de l’équipe du collège John Mabuidi, afin de remporter  la coupe de la Copa Coca Cola de la 7ème édition. Il fallait  nous ressaisir car l’année passée, nous étions sortis au troisième tour du tournoi.

Est-il facile de coacher une équipe de football (scolaire) ?

Non ! parce que chaque élève vient de son coin. Par rapport au temps pour imposer une cohésion interne, c’est aussi difficile.

Quelles ont été les difficultés de parcours ?

Les difficultés rencontrées étaient le manque de matériel a²d&équat pour la préparation des joueurs, la disponibilité des joueurs qui sont d’abord des élèves.

Qui a recruté pour vous les joueurs ?

Le recrutement se faisait avec le concours du staff technique pendant les rencontres du tournoi interclasse qui, d’ailleurs, a lieu chaque année.

Qui vous ont accompagné dans le staff technique ?

J’étais accompagné de membres du corps professoral de  Le prof Tridon Bukusu, l’entraîneur adjoint,  Djeph Kalenga secrétaire, André Lukebuka, soigneur de l’équipe Un certain nombre d’autres profs nous accompagnaient chaque fois que nous avions une rencontre. C’est le cas de Papy Iyoko, Chico Mampuya, Julien Etuli, Silas Bukasa, Yves Nkoko, René Mbala, Papy Luzingu.

Qu’attendez-vous après le sacre ?

Pas grand-chose, si ce n’est que le Bon Dieu nous donne encore cette force pour que l’an prochain, nous conservions nos deux titres : Champion de Kinshasa et champion de la RDC.

(Payne)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse