Le ciel ne va pas tomber sur la Rdc

par -
0 437
Want create site? With Free visual composer you can do it easy.

Polémiques sur polémiques autour de la date du 19 octobre 2016. Les uns, mal intentionnés, promettent un déluge à travers un carton jaune à remettre l’actuel Chef de l’Etat, Joseph Kabila Kabange. Et les autres, une grande marche pacifique sur toute l’étendue de la Rdc. On aurait encore appris que ce même 19 octobre, le Chairman Jean-Pierre Bemba Gombo saura son sort sur la deuxième affaire à la Cour Pénale Internationale (CPI), concernant la subornation de témoins. Qu’est-ce qui va réellement se passer le 19 octobre ? Après l’annonce de la grande marche de la Majorité Présidentielle, les opposants, membres du Rassemblement des forces politiques et sociales acquises au changement ont jugé cette initiative d’une provocation gratuite. Mais pour la Majorité, la marche sera organisée pour soutenir les résolutions issues du dialogue politique national et inclusif qui tend déjà à sa fin. Par ailleurs, le Gouverneur de la ville de Kinshasa, André Kimbuta, avait suspendu depuis le 22 septembre dernier toute sorte d’activités politiques jusqu’à nouvel ordre dans sa juridiction. Rappelons que le même jour, le haut sommet avait rejeté la demande de la Majorité Présidentielle, celle d’organiser une marche de soutien au Dialogue politique. A vrai dire, les Congolais n’ont pas à paniquer. La journée sera bel et bien ouverte. Les mamans bipupula doivent aller vendre et les enfants iront à l’école. Bien que l’opposition a dernièrement trompé l’autorité provinciale, en transformant une marche pacifique à un mouvement insurrectionnel, la Majorité Présidentielle va distinguer par le calme et le respect de biens publics et privés.

Dans ce contexte, André Kimbuta doit croire en la bonne foi des sociétaires de la Majorité Présidentielle, qui sont du reste déterminés à contrer toute action insurrectionnelle ou tout mouvement analogue de l’opposition.

Sinon, il n’y a pas de « carton jaune » ou « rouge » qui tiennent, lorsque la constitution est claire quant à ce. En effet, l’actuel Président de la République demeure jusqu’à l’élection d’un autre. La rencontre le dimanche dernier avec les membres du bureau politique de la Majorité Présidentielle a été révélatrice de cette détermination d’organiser les élections, suivant le chronogramme de la Commission électorale nationale et indépendante (CENI).

Les politiques conscients et consciencieux sont à la Cité de l’Union Africaine où ils doivent signer un accord à même de résoudre une fois pour toute la question électorale en Rd Congo. Faire autrement, c’est provoquer une situation pour laquelle les organisateurs seront tenus pour responsables.

(Bernetel Makambo)

 

Did you find apk for android? You can find new Free Android Games and apps.

PAS DE COMMENTAIRE

Laisser une Réponse